Les courses de billes comblent un vide chez les amateurs de sport du monde entier

Le coronavirus fait saigner le cœur de nombreux sportifs. Fini la dose hebdomadaire de football, de cyclisme ou de formule 1. Il existe cependant une alternative moins connue, mais non moins excitante, qui se cache au coin de la rue: la course de billes.
Les courses de billes comblent un vide chez les amateurs de sport du monde entier

© PressAssociation

Une idée issue de Youtube

Pas de rassemblement ? Check ! Au moins un mètre et demi de distance ? Check ! Aujourd'hui, une discipline sportive jusqu'alors inconnue fait fureur: la course de billes.

Cela peut sembler ennuyeux à première vue, mais la compétition entre des billes aux noms rugissants comme "Speedy", "Snowy" et "Bolt" peut charmer un large public. La chaîne YouTube Jelle's Marble Runs compte pas moins de 775 000 abonnés. En tout, 200 000 téléspectateurs ont notamment assisté à la finale du championnat le week-end dernier.

© Hollandsehoogte

Deux frères néerlandais à l'origine du projet

L'idée de la Marble League est née dans l'esprit de deux Néerlandais, les frères Jelle et Dion Bakker. Ensemble, ils ont créé la Marble League Kinikkegen, en référence à leur village natal. En 2015, les frères se sont associés à Greg Woods pour créer la Marble League. Le Youtubeur les a rejoint pour faire vivre les compétitions de billes après avoir pris l'initiative de commenter une course de son propre chef.

Le Marble Rally et le Marbula One ont ensuite vu le jour.

© EPA

Succès mondial pour la Marbula One

La Marbula One, en particulier, est devenu un succès mondial. Cela est bien sûr dû en grande partie aux passionnés de sport qui recherchent sur le web quelque chose qui peut ressembler à un événement sportif. Mais les créateurs méritent aussi les honneurs. Chaque partie est commentée par des experts mais aussi accompagnée par des graphiques pratiques et même le son de spectateurs en délire.

Et bien sûr, l'élément sportif le plus important - l'excitation - ne manque pas non plus à l'appel. Inspiré de la Formule 1, le championnat Marbula One donne à voir des billes qui quittent la piste ou des manœuvres de dépassement spectaculaires.

Woods a tenté d'expliquer le succès actuel à Sports Illustrated. "Ce que vous voyez, c'est aussi tout ce qu'il se passe. Il n'y a pas de drame en coulisses. Ce ne sont que des athlètes qui s'affrontent et on est immédiatement embarqué, même si ce sont des billes".

Plus tard dans l'année, le Marbula E sera également lancé, donnant à la Formule E sa variante avec des billes. La Marble League - anciennement les MarbleLympics - dans laquelle les billes s'affrontent dans certains sports olympiques, est normalement prévue. Frissons garantis !

Revivez ci-dessous la première course de la saison de Marbula One:


Top
t