Les clubs endormis: Nottingham Forest, de géant européen à ancienne gloire

Le club de football Nottingham Forest F.C fut fondé en 1865, ce qui en fait l'un des plus anciens clubs encore en activité dans le monde. Ce club de tradition a une riche histoire, remplie de triomphes nationaux et européens, mais est quelque peu tombé dans l'oubli au cours des dernières décennies. Nous vous retraçons le passé d'un club qui vous dit probablement peu de choses, mais dont le nom est inscrit en caractères gras dans les annales du football européen.
Les clubs endormis: Nottingham Forest, de géant européen à ancienne gloire

© Photo News

Le club, installé dans la paisible localité de West Bridgford, dans le centre de l'Angleterre, est créé par un groupe d'amateurs de shinney - un sport similaire au hockey. Lorsqu'un certain J.S. Scrimshaw propose de passer au football et que sa proposition est bien accueillie, le club voit le jour. Lors de la même réunion, il a également été convenu de se procurer un équipement: douze maillots rouges "Garibaldi", du nom de l’artisan de l’unité italienne à la tête des “chemises rouges”. Aujourd'hui, le rouge est toujours la couleur du club.

Le premier match de football officiel du club a lieu le 22 mars 1866 contre Notts County, fondé quatre ans plus tôt. Sa demande de participation à la Football League, créée en 1888, est rejetée. Le club devient alors membre d'une autre ligue: la Football Alliance. En remportant le titre en 1892, le club multisport s'assure une place dans la League.

La saison 1897-98 est peut-être la plus importante des débuts du club. Nottingham a perdu quatre demi-finales d'affilée en FA Cup, et doit cette fois affronter Derby County en finale. Sous les yeux de 62.000 fans, Nottingham décroche la victoire (3-1).

Des hauts et des bas

Des hauts et des bas

© Belga

Pendant la Première Guerre mondiale, le club connaît des difficultés financières et ne se porte pas bien non plus sur le plan sportif. Le club est alors sauvé par les dirigeants et navigue ensuite dans des eaux plus calmes.

Après les guerres, la population afflue aux matches de football dans une sorte d'élan d'optimisme collectif et d'évasion. Près de 33.000 spectateurs sont ainsi présents pour le premier match à domicile de la saison 1946-1947 contre Newcastle.

Deux ans plus tard, Forest est relégué en troisième division, où il reste deux saisons avant de remonter en deuxième division. Après une absence de 18 ans, les Reds font leur retour au plus haut niveau lors de la saison 1956-1957.

Retour au sommet

Retour au sommet

© Belga

De retour au premier plan, Forest agrandit également son armoire à trophées. Lors de la finale de la FA Cup de 1959, les Reds battent Luton Town 2-1, leur permettant de soulever le trophée pour la deuxième fois de leur histoire.

Il faut attendre la saison 1966-1967 pour que le club connaisse un nouveau succès, alors qu'il vise le doublé: la FA Cup et le titre national. Dans la dernière ligne droite, cependant, l'équipe souffre de diverses blessures. Les Reds échouent finalement en demi-finale de la coupe et doivent se contenter de la place de vice-champion. Cette saison, qui a largement dépassé les attentes, a néanmoins été la plus réussie de l'histoire du club jusqu'à présent.
 
Malheureusement, ce succès n'a pas pu servir de base pour construire la suite. Au début des années 1970, Nottingham est de nouveau relégué en deuxième division. Jusqu'à l'arrivée d'un personnage qui changera pour toujours le destin du club.

Les beaux jours

Les beaux jours

© Photo News

Brian Clough est l'architecte des années de gloire de Nottingham. Le manager débute son mandat en janvier 1975. Il bâtit une équipe solide qui termine huitième lors de la première saison de son règne.

En 1976, Forest parvient à se hisser en première division. La longue période de vache maigre prend fin avec le premier trophée – la Anlo-Scottish Cup – depuis 1959. Pas la récompense la plus prestigieuse, mais un avant-goût des succès futurs, comme Clough le déclara lui-même.

Et il avait vu juste: à peine un an plus tard, le club remporte le titre national avec une équipe qui allait connaître de grands succès européens. En février 1979, Forest effectue son premier transfert au-dessus du million de livres en s'attachant les services de l'attaquant Trevor Francis. Des investissements payants, car le club ramena deux titres européens en 1979 et 1980.

Au milieu des années 1980, il est cependant devenu évident que les jours de gloire sont terminés et que le déclin du club a commencé. Lors de la saison 1983-1984, Anderlecht bat Nottingham dans des circonstances douteuses en demi-finale de la Coupe de l'UEFA. Ce n'est que dix ans plus tard qu'il apparut que l'arbitre du match avait reçu un "prêt" de 27.000 £ de la part du président Constant Vanden Stock. La corruption fut sanctionnée par l'UEFA, qui bannit Anderlecht de la compétition européenne pour un an.

Long séjour en deuxième division

Long séjour en deuxième division

© Isopix

En 1993, la relégation semble inévitable et le club est contraint de tenir sa première assemblée générale extraordinaire depuis 23 ans. Les critiques relatives aux mauvaises performances se multiplient et Brian Clough annonce son départ à la retraite. Un adieu en mode mineur pour l'homme qui a offert au club ses plus grands succès.

S'ensuit un exode des meilleurs joueurs. La direction riposte et investit 10 millions de livres pour attirer de nouveaux arrivants tels que Stan Collymore, Colin Cooper, Des Lyttle, David Phillips et Gary Bull, ce qui valut au club une nouvelle promotion au plus haut niveau. Lors de la saison 1995-1996, Forest atteint les quarts de finale de la Coupe de l'UEFA, mais l'été suivant, l'énorme dette du club le plonge dans une crise profonde. Forest est alors repris par un consortium, mais le succès sportif n'est pas au rendez-vous.

La saison suivante, le club est à nouveau relégué et, mis à part un court séjour en Premier League la saison suivante, le club s'embourbe en deuxième division jusqu'en 2005, où il chute en troisième division. En 2008, le club remonte en deuxième division, où il se trouve encore aujourd'hui. Au cours des dix dernières années, Nottingham Forest n'a jamais terminé plus haut que la sixième place. Un retour au plus haut niveau ne semble donc pas encore pour demain.

Top
t