Le tournoi « ATP Finals », l'officieux Championnat du monde de tennis pour terminer la saison

Après le sacre de l'Australienne Ashleigh Barty lors du Masters féminin de Shenzhen, c'est à présent au tour des messieurs de terminer la saison en beauté. Du 10 au 17 novembre, l'O2 Arena de Londres accueillera les meilleurs joueurs de l'année écoulée (simple et double confondus) pour des « ATP Finals » extrêmement prometteurs. Voici tout ce que vous devez savoir pour ne rien rater de ce prestigieux tournoi.
Le tournoi « ATP Finals », l'officieux Championnat du monde de tennis pour terminer la saison

© photonews

50e édition

50e édition

© ATP Tour

Considéré comme le tournoi le plus prestigieux après les quatre levées de Grand Chelem, l'« ATP Finals » fête cette année son cinquantième anniversaire. Intitulée « The Masters », la première édition, remportée par Stan Smith face à Rod Laver, se déroula en 1970 à Tokyo. Au fil des années, le tournoi reçut plusieurs appellations : « Masters » (1970 – 1989), « ATP Tour World Championships » (1990 – 1999), « Tennis Masters Cup » (2000 – 2008), « ATP World Tour Finals » (2009 – 2016) et, enfin, « ATP Finals » (depuis 2017).

Fin de l'aventure londonienne

Fin de l'aventure londonienne

© photonews

Depuis 2009, le tournoi se déroule dans la célèbre O2 Arena de Londres. L'édition 2019 sera la dernière disputée dans la capitale britannique. L'an prochain, la grand-messe du tennis mondial prendra ses quartiers dans le nord de l'Italie, plus précisément au palais omnisports « Pala Alpitour » de Turin.

Roger Federer, un Maître parmi les Maîtres

Roger Federer, un Maître parmi les Maîtres

© photonews

Après avoir fait l'impasse sur le « Rolex Paris Masters », le champion suisse arrivera à Londres avec un objectif majeur : améliorer son record de victoires. À ce jour, Federer est le seul joueur à avoir remporté le tournoi à six reprises. Avec cinq trophées chacun, les « retraités » Ivan Lendl et Pete Sampras ne pourront jamais le rattraper. À Londres, le natif de Bâle aura affaire à forte partie. Également crédité de cinq victoires, le Serbe Novak Djokovic n'a probablement qu'une idée en tête : égaler le record de son éternel rival.

Comment se passent les qualifications ?

Comment se passent les qualifications ?

© photonews

Parallèlement au classement ATP, il existe un classement annuel appelé « Race ». Chaque joueur démarre la saison à zéro et les huit meilleurs bénéficient d'une invitation pour disputer l'« ATP Finals ». Il en va de même pour les huit meilleures paires de double. La liste définitive des participants a été publiée le 1er novembre à l'issue du « Rolex Paris Masters », remporté de main de maître par Novak Djokovic.

Une dotation exceptionnelle

Une dotation exceptionnelle

© photonews

Considéré comme l'officieux Championnat du monde de tennis, l'« ATP Finals » distribuera cette année un « prize money » record. À condition de remporter tous ses matchs, le vainqueur en simple empochera la coquette somme de 2,871 millions de dollars, soit quelque 2,5 millions d'euros. Quant à la dotation attribuée aux vainqueurs du double, elle est nettement moins élevée. Si elle gagne tous ses matchs, la paire primée en double encaissera un chèque de 533 000 dollars, soit un peu plus de 480 000 euros (à diviser en deux s'entend).

L'édition 2018

L'édition 2018

© photonews

Fait marquant de l'« ATP Finals » 2018 : des deux finalistes de l'édition précédente (David Goffin, runner-up, et Grigor Dimitrov, le vainqueur), aucun n'était parvenu à se qualifier pour l'édition 2018. Suite aux forfaits de Rafael Nadal et de Juan Martin del Potro, tous deux blessés, la victoire du numéro 1 mondial Novak Djokovic semblait inéluctable. Or, contre toute attente, le Serbe se fit surprendre en finale par l'Allemand Alexander Zverev en deux sets (4 – 6 et 3 – 6).

Les joueurs qualifiés en simple

Les joueurs qualifiés en simple

© Belga

Éliminé dès le deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy par le Bulgare Grigor Dimitrov, David Goffin a perdu toute chance de participer à l'« ATP Finals » de Londres. Qualifié dès le 10 juillet, Rafael Nadal fut le premier à réserver sa chambre d'hôtel suivi, quatre jours plus tard, par Novak Djokovic. Quant à l'Italien Matteo Berrettini, il a profité de la victoire de Denis Shapovalov face à Gaël Monfils pour s'emparer du huitième et dernier ticket pour Londres.Voici la liste des huit qualifiés :

1. Rafael Nadal (Espagne)
2. Novak Djokovic (Serbie)
3. Roger Federer (Suisse)
4. Daniil Medvedev (Russie)
5. Dominic Thiem (Autriche)
6. Stefanos Tsitsipas (Grèce)
7. Alexander Zverev (Allemagne)
8. Matteo Berrettini (Italie)

Les équipes de double

Les équipes de double

© photonews

Lauréate l'an dernier, la paire Mike Bryan – John Sock n'est plus, Bryan ayant reformé un binôme avec son frère jumeau Bob. Qualifiés pour la phase finale, les frères Bryan ont déclaré forfait au bénéfice de la paire Dodig-Polášek.Voici la composition du tableau final :

1. Juan Sebastián Cabal (Colombie) – Robert Farah (Colombie)
2. Lukasz Kubot (Pologne) – Marcelo Melo (Brésil)
3. Kevin Krawietz (Allemagne) – Andreas Mies (Allemagne)
4. Rajeev Ram (États-Unis) – Joe Salisbury (Grande-Bretagne)
5. Raven Klaasen (Afrique du Sud) – Michael Venus (Nouvelle-Zélande)
6. Jean-Julien Rojer (Pays-Bas) – Horia Tecau (Roumanie)
7. Pierre-Hugues Herbert (France) - Nicolas Mahut (France)
8. Ivan Dodig (Croatie) - Filip Polášek (Slovaquie)



Profitez d’un mois gratuit pour tester l’option TV « All Sports ». À l’issue de la période d’essai, l’abonnement est automatiquement reconduit et devient payant. Pas convaincu ? Pas de souci, vous pouvez l’annuler à tout moment via votre app MyProximus. € 16,99 /mois après la période d'essai. Plus d’info ici 

Top
t