La Bahreïnie Salwa Eid Naser, championne du monde 2019 du 400 m, suspendue provisoirement

© BELGA