Opelka critique l'ATP pour sa gestion de la crise: "nous sommes laissés dans le noir"

© BELGA