Fernando Alonso courra les 500 miles d'Indianapolis en 2020 et pense encore à la F1

© BELGA