Fernando Alonso et les Toyota dominent la première séance qualificative des 24 Heures du Mans © BELGA

L'Espagnol Fernando Alonso, coéquipier de Stoffel Vandoorne chez McLaren-Renault en Formule 1, le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima figurent en tête du classement après la première des trois séances d'essais qualificatifs des 24 Heures du Mans, disputée mercredi soir.

La Toyota N.8 a réalisé, grâce au Japonais, un temps de 3:17.270. Elle devance une autre Toyota, la N.7 pilotée par le Britannique Mike Conway, le Japonais Kamui Kobayashi et l'Argentin José Maria Lopez (3:17.377). Les deux Japonais ont profité d'une piste claire et d'une température fraîche à 22 heures. Il ne faisait alors que 15 degrés, idéal pour que les mécaniques puissent s'exprimer au mieux, sans trafic.

Deux autres séances qualificatives sont prévues jeudi (19h à 21h puis 22h à minuit). Le départ de cette 86e édition de la mythique course d'endurance, deuxième manche de la saison 2018-2019 du championnat du monde d'endurance (WEC), sera donné samedi à 15 heures par l'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur de son 11e Roland-Garros dimanche.

A défaut de conquérir un troisième titre en F1, Alonso entend prouver qu'il figure toujours parmi les tout meilleurs pilotes au monde en devenant le deuxième à remporter la Triple Couronne du sport automobile (après Graham Hill dans les années 1960-70).

Déjà vainqueur du Grand Prix de Monaco de F1 en 2006 et 2007, il lui faut désormais triompher au Mans et aux 500 Miles d'Indianapolis, qu'il a disputés une première fois l'année dernière (abandon sur casse moteur à 21 tours de l'arrivée, alors qu'il avait mené une partie de la course).

Vainqueur des Six Heures de Spa-Francorchamps début mai, l'Espagnol de 36 ans possède de réelles chances de réaliser une partie de son rêve ce weekend dans la Sarthe.