Le Français Sébastien Ogier (Ford Fiesta) était toujours en tête samedi du Rallye de Sardaigne, 7e manche du Championnat du monde (WRC), à l'issue de l'ES12, mais son avance sur Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupe) avait fortement diminué.

Neuville, leader du championnat, pointe en effet désormais à seulement 4,9 secondes du quintuple champion du monde. Il a repris plus de 14 secondes sur Ogier lors de l'ES12 de Monte Lerno, où il a frappé un grand coup. "Je dois attaquer plus cet après-midi", a souligné le Gapençais, qui a déploré "beaucoup de survirage" sur cette portion de 28,89 km.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris), deuxième temps de cette spéciale, occupe la troisième place, à plus de 41 secondes du Français. Latvala possède un avantage de sept secondes sur son compatriote et équipier Esapekka Lappi.

Le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20 Coupe) et le Norvégien Mads Ostberg (Citroën C3) sont en lutte pour la cinquième position à plus d'une minute et dix secondes du leader.

Tous trois victimes de problèmes divers vendredi, l'Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris), qui a signé le scratch dans l'ES10, le Finlandais Teemu Suninen (Ford Fiesta), qui a crevé dans l'ES12, et le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 Coupe), sont repartis samedi matin mais ne sont plus dans la course pour le podium.