Deux matches à huis clos pour l'Inter à San Siro après les incidents face à Naples

© BELGA