Peeters voit un changement de mentalité chez les équipes qui viennent jouer à Westerlo ; Christiansen est content des trois points

© proximus