Salah, Maneh, Aubameyang ou une star de la Proximus League comme « Joueur africain de l’année ?

© Tom Bergs