De Belder sur le banc, Cardona, Bruno et Crysan sur la pelouse ; Riga a son idée sur la question

© Guy Milis