One day, one goal: Eden Hazard assomme le Vélodrome

Avant de faire les beaux jours de Chelsea puis du Real Madrid, Eden Hazard s’est révélé au plus haut niveau à Lille. Précoce, le Diable Rouge a très vite ébloui la Ligue 1 de son talent. Il en donna un aperçu lors de la soirée du 4 mars 2011 au stade Vélodrome de Marseille.

© Reuters

Avant de faire les beaux jours de Chelsea puis du Real Madrid, Eden Hazard s’est révélé au plus haut niveau à Lille. De 2007 – année de son passage chez les professionnels à 16 ans seulement – à 2012, le Diable Rouge a marqué de son empreinte le championnat français.

En France, le talent du Brainois saute rapidement aux yeux. Hazard est d'ailleurs élu meilleur espoir de Ligue 1 en 2009 et 2010. Le LOSC sait alors qu’il compte un futur crack du football mondial en ses rangs. Lors de la saison 2010-2011, il atteint les sommets avec les Dogues et attire encore un peu plus le regard des grandes écuries du football européen qui le suivent déjà attentivement.

Hazard est alors plus que jamais un élément clé du dispositif de Rudi Garcia, résolument tourné vers l’offensive. Son association avec Moussa Sow et Gervinho fait des ravages en attaque et les Lillois pratiquent le meilleur football du pays, se mêlant logiquement à la course pour le titre à une époque où le Paris Saint-Germain ne régnait pas encore en maître sur la Ligue 1. Le 4 mars 2011, dans le cadre de la 26e journée de championnat, le LOSC se déplace à l’Olympique de Marseille, tenant du titre, avec la ferme intention de marquer les esprits.

Une frappe limpide

Une frappe limpide

© REUTERS

Sur la pelouse du Vélodrome, il ne faut pas longtemps à l'aîné des frères Hazard pour laisser parler sa classe. Après à peine 10 minutes de jeu, le jeune international belge reçoit le ballon à proximité du rond central. Il se retourne, fait quelques mètres et, des 35 mètres, évite de justesse le retour d'un joueur marseillais pour armer un puissant tir du gauche venu d’ailleurs. Limpide, son missile vient se loger dans la lucarne du but de Steve Mandanda et refroidit tout le stade. Les commentateurs français, eux, en perdent leur voix.

Les troupes de Didier Deschamps reviendront cependant dans le match et recolleront au score grâce à Loïc Rémy, avant que Pierre-Alain Frau n’offre la victoire aux Lillois en toute fin de partie. Ce succès important lance les Dogues à pleine vitesse vers le titre.

Un doublé historique

Un doublé historique

© Belga/AFP

Cette année-là, le LOSC sera logiquement sacré champion de France pour la 3e fois de son histoire sur la pelouse du Paris Saint-Germain. Il réalisera même le doublé en s'imposant aussi dans la Coupe face au même PSG.

Elu meilleur joueur de Ligue 1, le génie belge suscite pour sa part l’intérêt de nombreux clubs, dont celui très concret d’Arsenal. Il rempilera finalement pour une saison de plus dans son club formateur avant de céder aux sirènes de la Premier League et rejoindre les Blues de Chelsea. A Londres, il acquerra pour de bon une dimension internationale. Son but d’anthologie contre Marseille n’a pas été oublié pour autant. Très récemment, le coup de génie du Diable Rouge a été élu but du siècle par les supporters lillois.

Toujours plus de buts légendaires? Jetez un oeil à un autre missile, celui de Kompany contre Leicester City.


Top
t