Beveren en recherche d'identité: des Ivoiriens à l'arrivée de Waasland

Le 20 mai 2010, la fusion entre le SK Beveren et le Red Star Waasland était actée. Dix ans plus tard, Waasland-Beveren a redressé la barre financière mais n'a pas pu éviter la culbute en Proximus League au terme de la saison 2019-2020. Itinéraire d'une formation aux multiples visages.
Beveren en recherche d'identité: des Ivoiriens à l'arrivée de Waasland

© Belga

Waasland-Beveren fut fondé le 20 mai 2010. Une courte histoire qui n'empêche pas de nombreux supporters d'avoir une sympathie particulière pour ce club, le considérant comme un dinosaure du football belge. La raison est simple: Waasland-Beveren est souvent confondu avec le SK Beveren, deux fois champion de Belgique. Une formation qui a fusionné avec le Red Star Waasland il y a 10 ans pour sauver les deux entités de la faillite et fonder le club que l'on connaît aujourd'hui.

Une formation spécifique de gardiens

Une formation spécifique de gardiens

© Belga

Le SK Beveren accède à l'élite du football belge en 1967 sous la direction de Guy Thys. Dans les années 70-80, le club waeslandien est deux fois champion de Belgique (1979, 1984) et remporte également la Coupe de Belgique à deux reprises (1978, 1983). C'est la formation spécifique des gardiens de but qui fera la renommée du club pendant pas moins de 30 ans. Le plus emblématique restera évidemment Jean-Marie Pfaff qui signera ensuite au Bayern Munich.

Les Beverenois s'illustrent également en Coupe d'Europe. Outre un huitième de finale en Coupe des clubs champions, ils réalisent leur plus belle performance en 1979 en accédant au dernier carré en Coupe des vainqueurs de coupe après avoir éliminé l'Inter de Milan en quart de finale.

L'époque ivoirienne

L'époque ivoirienne

© Belga

Après un passage à vide, Beveren fait à nouveau parler de lui au début des années 2000. L'arrivée de l'entraîneur Jean-Marc Guillou en 2001 marque, en effet, un tournant dans l'histoire du club. Le coach français est spécialisé dans la formation des jeunes. Il crée une académie en Côte d'Ivoire en s'appuyant sur la structure de l'ASEC Mimosas, le plus grand club du pays. De nombreux talents rejoignent alors la Belgique comme Yaya Touré, Gervinho ou Emmanuel Eboué. Beveren ne réalise pas d'exploit majeur en championnat mais se hisse tout de même en finale de Coupe de Belgique en 2004.

Le licenciement de Jean-Marc Guillou en 2006, pour cause de mauvais résultats, met ensuite fin à ce chapitre. En lutte contre la relégation, Beveren finit par descendre en deuxième division et s'enfonce petit à petit dans la crise. Malgré la désapprobation des supporters, le SK Beveren fusionne finalement en 2010 avec le Red Star Waasland pour fonder Waasland-Beveren.

Remontés en D1 en 2012, les Waeslandiens ont (presque) chaque année lutté pour ne pas descendre. Cette saison, après 29 journées de championnat, le club, lanterne rouge, a été relégué en deuxième division.

Top
t