Onze ans plus tard, le FC Bruges est champion de Belgique

Le FC Bruges fut sacré champion de Belgique pour la 14e fois le 15 mai 2016. Onze ans après leur dernier titre, les troupes de Michel Preud'homme ont réalisé cet exploit avec la manière en humiliant le Sporting d'Anderlecht à domicile 4-0.
Onze ans plus tard, le FC Bruges est champion de Belgique

© Belga

L'entame de la saison 2015-2016 est compliquée pour le Club de Bruges. Un an après avoir perdu le titre de justesse face à La Gantoise d'Hein Vanhaezebrouck, les Gazelles, vainqueures de la Coupe de Belgique, s'inclinent sur la plus petite des marges en Supercoupe contre leur ennemi buffalo.

La phalange de Michel Preud'homme est également éliminée en barrages de la Ligue des champions par Manchester United et reversée en Europa League. En Jupiler Pro League, Saint-Trond inflige la première défaite de la saison aux Blauw en Zwart en championnat dès la première journée. Pourtant, les supporters brugeois ne le savent pas encore mais ils s'apprêtent à vivre une saison mémorable.

La forteresse brugeoise

La forteresse brugeoise

© Belga

À l'aube de la nouvelle saison, l'effectif du Club de Bruges a été assez remanié. Jelle Vossen, Abdoulay Diaby et le jeune Hans Vanaken ont rejoint le stade Jan-Breydel. Cependant, les Brugeois ont perdu une pièce maîtresse de leur effectif, le portier australien Matthew Ryan. Pour le remplacer, la direction a opté pour Sébastien Bruzzeze et Sinan Bolat.

L'inconstance de ses gardiens a coûté beaucoup de points en déplacement au Club de Bruges. Heureusement, les Blauw en Zwart sont intraitables à domicile. Seul Anderlecht parvient à venir s'imposer dans la forteresse brugeoise à quelques jours de Noël.

L'équipe de Michel Preud'homme est impressionnante sur papier. Elle allie, en effet, physique et technique. L'impact de Ruud Vormer couplée aux accélérations de Diaby aux coups de génie de José Izquierdo et de Lior Refaelov font d'incroyables dégâts. Le Standard, notamment, en fera les frais en subissant une véritable raclée au stade Jan-Breydel (7-1).

Un titre amplement mérité

Un titre amplement mérité

© Belga

Lors du mercato hivernal, le FC Bruges salue le départ de son maestro Victor Vasquez pour le Mexique. Dans son ombre, Hans Vanaken peut enfin éclore. Dans le même temps, les Brugeois réalisent le transfert de Wesley Moraes mais surtout du gardien Ludovic Butelle qui doit venir rassurer les troupes derrière.

Éliminés dès la phase de poules de l'Europa League, les Blauw en Zwart sont plus frais que leurs concurrents directs. Gand et Anderlecht perdent, en effet, beaucoup de force en se hissant en huitième de finale de Coupe d'Europe, respectivement en Ligue des champions et en Europa League. Le Club de Bruges avait subi le même sort l'année précédente en allant jusqu'au bout en Coupe de Belgique et en rejoignant les quarts de finale de l'Europa League.

Si la différence n'est pas flagrante à la fin de la phase classique (Bruges termine avec seulement quatre points d'avance sur La Gantoise), les coéquipiers de Thomas Meunier profitent ensuite du contrecoup subi par les Buffalos pour remporter facilement le 14e titre de leur histoire. Un trophée glané avec la manière en signant un festival à domicile face au Sporting d'Anderlecht (4-0).

Top
t