Anderlecht gagne son 30e titre pour le début des play-offs

La saison 2009-2010 a marqué le grand début de la formule des play-offs en Jupiler Pro League. En tête pendant pratiquement toute la saison, le Sporting d'Anderlecht a décroché son 30e titre haut la main.
Anderlecht gagne son 30e titre pour le début des play-offs

© Belga

Un peu plus d'un an après la mise en place d'un plan de réforme du championnat de Belgique, la saison 2009-2010 marque un tournant dans l'histoire du football belge. À l'issue de la phase classique, les six meilleures équipes de notre pays se rencontreront en aller retour pour désigner le champion de Jupiler Pro League. Ce qui fait surtout grincer les dents des observateurs, c'est la division des points par deux au moment d'aborder la dernière ligne droite.

Parmi les favoris, le Standard de Liège reste sur deux titres consécutifs. Le Sporting d'Anderlecht, qui a remporté 5 titres depuis le début du XXIe siècle, souhaite à tout prix retrouver son trône. D'autant plus que les Bruxellois peuvent atteindre la barre symbolique des 30 titres de champion de Belgique.

L'armada offensive d'Anderlecht

L'armada offensive d'Anderlecht

© Belga

Défait en barrages de la Ligue des champions par l'Olympique lyonnais, le Sporting d'Anderlecht se hisse cette année-là en huitième de finale de l'Europa League après avoir notamment battu sur son passage l'Ajax Amsterdam à l'extérieur en phase de poules et l'Athletic Bilbao en seizième. Une belle campagne qui n'a pas empêché les Bruxellois de survoler la phase classique en Jupiler Pro League.

Les Mauve et Blanc terminent, en effet, la phase classique avec douze points d'avance sur leur plus proche poursuivant, le Club de Bruges. Le bilan bruxellois est pharaonique avec 22 victoires, 3 matches nuls et 3 défaites. Anderlecht inscrit alors 62 buts en 28 rencontres pour seulement 20 buts encaissés.

Il faut dire que l'armada offensive du Sporting est impressionnante. Romelu Lukaku, qui terminera meilleur buteur de la compétition à seulement 16 ans, fait ses armes aux côtés de Nicolas Frutos, Matías Suárez ou encore Mbark Boussoufa.

La 19e journée de Jupiler Pro League reste d'ailleurs gravée dans les mémoires de tous les supporters mauves. Alors qu'Anderlecht est mené à l'approche du dernier quart d'heure à domicile par le Club de Bruges, réduit à dix à la suite de l'exclusion de Ronald Vargas, les Bruxellois parviennent à revenir au score via Frutos puis à forcer la décision dans les ultimes secondes grâce à une frappe magique de Boussoufa. Une rencontre qui marquera définitivement la mainmise du Sporting sur le championnat.

Des playoffs maîtrisés de bout en bout

Des playoffs maîtrisés de bout en bout

© Belga

Malgré la division des points par deux, les troupes d'Ariël Jacobs dominent de la tête et des épaules les premiers playoffs de l'histoire disputés en compagnie du Club de Bruges, de La Gantoise mais aussi de Saint-Trond, du KV Courtrai et de Zulte Waregem. Anderlecht sera, en effet, sacré pour la 30e fois avec 18 points d'avance (!) sur Gand et Bruges. Les Bruxellois ne perdent pas le moindre match et signent pas moins de 7 succès.

Cerise sur le gâteau, Anderlecht obtient le titre de champion lors de la 6e journée des playoffs sur la pelouse de son grand rival, le Club de Bruges. Cette saison 2009-2010 marque la dernière apparition de Nicolas Frutos, embêté pendant de longues années par des blessures, avant son départ à la retraite. Le patron du milieu de terrain Lucas Biglia restera lui encore 3 saisons supplémentaires avant de mettre le cap sur l'Italie.

Top
t