10 ans de Play-offs 1 : suspense et spectacle au rendez-vous !

Les Play-offs 1 fêtent cette saison leur dixième anniversaire. L’occasion pour nous de vous rafraîchir la mémoire en évoquant les neuf premières éditions de cette formule qui a profondément bouleversé la paysage du football belge. Records de participation, buteurs, passeurs, anecdotes, buts inoubliables, phases polémiques, matchs décisifs, nous revenons en mots et en images sur ce mini-tournoi annuel entre les 6 meilleures équipes du pays.

10 ans de Play-offs 1 : suspense et spectacle au rendez-vous !

© photonews

La formule

La formule

© photonews

Le système des Play-offs vit sa dixième saison au sein du championnat de Belgique. Lors de la saison 2009-2010, l'Union Belge a ramené le nombre de participants à l’élite de notre football à 16 clubs et modifié substantiellement la formule du championnat.
 
Depuis lors, la première partie du championnat consiste en une phase classique avec une seule poule de 16 équipes, disputée en matchs aller-retour, soit 30 matches par équipe. À l’issue de cette première phase:
 
-les 6 premières équipes sont qualifiées pour les Play-offs 1, un mini-championnat disputé en matchs aller-retour entre les membres de ce top 6.
 
- les 6 équipes qualifiées débutent les Play-offs avec la moitié des points engrangés durant la phase classique du championnat, arrondis à l’unité supérieure.
 
- le vainqueur des Play-offs 1 est désigné champion de Belgique, ses dauphins se répartissant la plupart des tickets pour les Coupes d’Europe (Ligue des champions et Europa League)
 

Les records

Les records

© photonews

Les plus fidèles. Le Club Bruges et Anderlecht sont les deux seuls clubs qui n'ont jamais raté les Play-offs 1 (10 participations), devant La Gantoise (8 participations), le Standard et Genk (7). Zulte Waregem en est à 5 participations.
 
12 équipes ont connu le top 6. Sur la grosse vingtaine d’équipes qui ont évolué en Jupiler Pro League depuis 2009-2010, 12 ont eu l’honneur de participer aux Play-offs 1. Pour l’Antwerp, cette année sera une grande première, puisque le Great Old s’est invité dans le top 6 pour la première fois.
 
En PO1 au premier essai. Seuls Saint-Trond, en 2010 et Ostende, en 2016, ont réussi l'exploit de se qualifier pour les Play-offs 1 dès leur première saison en Jupiler Pro League.
 
Nombre de titres. L'équipe la plus titrée depuis l'instauration des Play-offs 1 est le Sporting d'Anderlecht avec cinq sacres. Les Bruxellois devancent largement Bruges, deux titres ainsi que Genk et La Gantoise, un titre chacun.
 
Retournements de situation. Le premier de la phase classique a remporté le titre en fin de saison à six reprises, malgré le système de division des points par deux, qui réduit les écarts. Genk (qui dépasse Anderlecht en 2010/2011), La Gantoise (qui dribble le club de Bruges dans la dernière ligne droite en 2014/2015) et Anderlecht (qui jette le Standard en bas de son trône en 2013/2014) sont les seuls à avoir inversé la tendance.
 
26 points, record à battre. Le meilleur bilan en PO1 de l'histoire est l'œuvre du Standard. En 2010-2011, les Rouches avaient pris 26 points sur 30. Le plus faible total a été signé par La Gantoise, avec 4 petits points récoltés en 2010/2011. Anderlecht détient le record de points au total d’une saison en 2 phases : 59 points au terme de la première édition des PO1.
 
Buteurs. Mbaye Leye est, jusqu'ici, le meilleur buteur de l’histoire des Play-offs 1, avec un total de 19 buts (et une moyenne de 0,5 but par match !). En 38 matches, le Sénégalais a inscrit 15 buts pour le compte de Zulte Waregem, 2 pour La Gantoise et 2 pour le Standard.
 
Le plus grand nombre de buts inscrits en une édition des PO1 appartient également à Mbaye Leye, avec 8 buts inscrits sous le maillot de Zulte Waregem en 2012/2013. Il devance Jelle Vossen (7 buts avec Genk, 2011/2012), Edmilson (Standard, 7 buts, la saison passée) et … Mbaye Leye (Zulte Waregem, 7 buts, 2015/2016).

2009/2010 : Anderlecht tranquille…

2009/2010 : Anderlecht tranquille…

© photonews

En tête durant pratiquement toute la saison, Anderlecht décroche haut la main son trentième titre de champion de Belgique à 4 journées de la fin de cette première édition des Play-offs 1. Les Mauves, qui ont entamé les PO1 en tête, avec 6 points d'avance sur Bruges, conservent la première place durant les dix matchs de la compétition et s’imposent devant Gand et Bruges. Le Standard, huitième de la phase classique est le grand absent de ce premier top 6 de l’histoire.
 
Les participants
Anderlecht (1), Bruges (1), Gand (1), Courtrai (1),  Saint-Trond (1) et Zulte Waregem (1).
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Anderlecht : 59 pts
La Gantoise : 41 pts
Bruges : 41 pts
 
Buteurs/passeurs
Aucun buteur ne domine vraiment cette première édition : un trio anderlechtois composé de Matias Suarez, Jelle Vandamme et Mbark Boussoufa inscrit 5 buts chacun, tout comme Christian Benteke (Courtrai). Matias Suarez termine meilleur passeur de ces PO1, avec 5 assists, soit un de plus qu’Ivan Perisic (Bruges).
 
Le match à retenir : Gand-Bruges 6-2
La Gantoise et Bruges, les deux rivaux d’Anderlecht, se retrouvent à l’Ottenstadion (qui n’est pas encore la Ghelamco Arena) pour un match explosif, lors de la dernière journée des Play-offs 1. L’enjeu ? Une place en Ligue des Champions ! La Gantoise pulvérise le FC Bruges 6-2, les Buffalos de… Preud’homme ravissant aux Blauw en zwart la deuxième place du championnat, qualificative pour la C1. Au terme de cette rencontre, la tension est à son comble et dans les couloirs du stade, un vif incident oppose le président de Gand Ivan De Witte, et les joueurs brugeois Karel Geraerts et Stijn Stijnen. Le gardien brugeois, très excité, aurait du être exclu en première période mais il n’est toujours pas calmé…



2010/2011 : Genk champion pour un demi-point

2010/2011 : Genk champion pour un demi-point

© photonews

Anderlecht, qui défend son titre et le Racing Genk (qui a a gagné les PO2 la saison précédente) font alternativement la course en tête durant la phase classique mais les Bruxellois s'écroulent durant les Play-offs1 et terminent finalement troisièmes, dépassés par une superbe et jeune équipe de Genk (Courtois, De Bruyne, Vossen, Buffel, Vanden Borre, Hubert, Barda, Ogunjimi, Tozser,…) dirigée par Franky Vercauteren. Le Standard, sixième au terme de la phase régulière est revenu en boulet de canon et luttera pour le titre avec les Limbourgeois jusqu'à la dernière journée.
 
Les participants
Anderlecht (2), Bruges (2), Gand (2), Genk (1), Lokeren (1) et Standard (1).
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Genk : 51 pts
Standard 51 pts
Anderlecht : 44 pts
 
Buteurs/passeurs
Le meilleur buteur de cette deuxième édition des PO1, c’est le Brugeois Ivan Perisic auteur de 6 réalisations. Romelu Lukaku (Anderlecht) Shlomi Arbeitman (Gand) et Aloys Nong (Standard) le suivent avec 5 buts chacun. Le meilleur passeur de ces rencontres entre membres du top 6 est un petit rouquin timide qui va bientôt devenir grand. Il s’appelle Kevin De Bruyne et il a signé 7 assists en 10 matches.
 
Le match à retenir Genk–Standard 1-1
Le 17 mai 2011 est un grand jour pour le Racing Genk qui accueille le Standard du regretté Dominique d’Onofrio, titre de champion de Belgique en jeu. Les deux équipes ont le même nombre de points avant cette dernière journée des PO1 mais les Limbourgeois peuvent se contenter d’un nul pour un demi point qui leur avait été retiré lors de la division par deux, au terme de la phase classique. Ce match inoubliable est marqué par la grave blessure au visage de Mehdi Carcela et par trois arrêts de classe mondiale en fin de match signés par un certain Thibaut Courtois, qui offre véritablement le titre à son équipe, à 19 ans. Score final 1-1.





2011/2012 : Anderlecht sans jamais trembler

2011/2012 : Anderlecht sans jamais trembler

© photonews

En tête depuis la neuvième journée et dominateur durant pratiquement toute la saison, Anderlecht décroche son 31e titre de champion de Belgique devant Bruges et Genk, le champion sortant. Les Mauves ont une équipe très solide, avec Mbokani, Jovanovic, Biglia, Gillet, Kanu, Kljestan, Suarez, Canesin et De Sutter. Ils terminent la phase classique avec 6 longueurs d’avance sur Bruges, 11 sur Gand et 16 sur le Standard. Ils ne sont battus que deux fois dans les PO1 qu’ils terminent avec 4 points d’avance sur Bruges et 11 sur Genk.
 
Les participants
Anderlecht (3), Bruges (3), Gand (3), Genk (2), Standard (2) et Courtrai (2).
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Anderlecht : 52 pts
Bruges : 48 pts
Genk : 41 pts
 
Buteurs/passeurs
C’est Jelle Vossen (Genk) qui termine meilleur buteur des PO1 cette année-là avec 7 buts à son actif. Il devance Ilombe Mboyo (Gand, 6 buts) et Christian Benteke (Genk, 6 buts). Suarez (Anderlecht), Vossen (Genk), Mboyo (Gand), Jovanovic (Anderlecht) et Benteke (Genk) signent chacun 4 assists pendant les Play-Offs.
 
Le match à retenir : Anderlecht-Bruges 1-1
Un penalty de Guillaume Gillet dans les arrêts de jeu permet à Anderlecht d'arracher un partage 1-1 contre le FC Bruges et de remporter ainsi son 31e titre de champion de Belgique, à deux journées de la fin des Play-offs. Lestienne avait donné l'avantage aux Brugeois (71e) mais les Anderlechtois, très fébriles durant cette rencontre, égalisent à la 93e sur un penalty qui fait beaucoup jaser, mais qui semble logique, Almeback ayant joué l'homme tout en empêchant Mbokani d'aller au ballon.
 


2012/2013 : Anderlecht vient à bout d’un Zulte Waregem très coriace

2012/2013 : Anderlecht vient à bout d’un Zulte Waregem très coriace

© photonews

Gand, 12e de la phase classique à 33 points des Mauves loupe les Play-offs pour la première fois, après 3 participations consécutives. Lokeren et Zulte Waregem sont dans le top 6 pour la deuxième fois. En tête depuis la 14e journée de la phase classique, Anderlecht doit batailler pendant toute la saison avec une équipe de Zulte Waregem alors à son apogée avec Thorgan Hazard, Leye, Berrier, le regretté Junior Malanda, Conte, Defauw, Naessens et Bossut. Les Mauves, qui possèdent 2 points d’avance sur l’Essevee au terme de la phase classique, s’offrent leur 32e titre, avec 2 petits points d’avance sur les troupes de Franky Dury. Les deux équipes font jeu égal pendant les PO1 en signant chacune un 15/30, contre 19/30 à Bruges, qui finit à 3 points d’Anderlecht.
 
Les participants
Anderlecht (4), Bruges (4), Genk (3), Standard (3), Lokeren (2) et Zulte Waregem (2).
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Anderlecht : 49 pts
Zulte Waregem : 47 pts
Bruges : 46 pts
 
Buteurs/passeurs
Avec 8 buts inscrits en 10 matchs de Play-offs 1, Mbaye Leye (Zulte Waregem) établit un record qui reste toujours à battre. Mpoku (Standard) et Lestienne (Bruges) restent bloqués à 5 buts. Le meilleur passeur de ces PO1 est Carlos Bacca (Bruges) qui signe 6 passes décisives en 10 matchs.
 
Le match à retenir : Anderlecht-Zulte Waregem 1-1
Après des Play-offs complètement fous, les Mauves viennnent finalement à bout des Flandriens, révélation de la saison. Zulte-Waregem ouvre le score à la 55ème minute sur une tête de Jens Naessens qui trompe Silvio Proto (0-1). Mais Anderlecht, coaché par Van den Brom revient immédiatement au score sur un coup franc de Bilgia dévié par le mur (1-1). Malgré l’exclusion de Kouyaté, les Bruxellois tiennent bon pour arracher leur 32e titre. Zulte Waregem, grâce à ce nul, assure sa place au 3ème tour qualificatif de la Champions League.



2013/2014 : Triplé pour des Mauves revenus de nulle part

2013/2014 : Triplé pour des Mauves revenus de nulle part

© photonews

Anderlecht, distancé de 10 points à la fin de la phase classique, profite pleinement du système de division des points par deux (comme le Standard et Genk lors de la saison 2011/2012) pour remporter un troisième titre consécutif (son 33e), totalement inespéré quelques semaines plus tôt. Le Standard, leader depuis le mois d'août et en tête jusqu'à la 4e journée de PO1 doit se contenter de la place de dauphin. Les Mauves, avec Praet, Tielemans, Mitrovic, Kouyaté, Bruno, Najar, Nuytinck, Cyriac et Mbemba émergent en signant un 22/30 pendant les Play-offs 1, soit sept points de plus que les Liégeois. La Gantoise est à nouveau absente des PO1 après avoir échoué à la septième place de la phase classique. Pour la première fois, les six participants aux Plays-offs sont les mêmes que l’année précédente.
 
Les participants
Anderlecht (5), Bruges (5), Genk (4), Standard (4), Lokeren (3) et Zulte Waregem (3).
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Anderlecht : 51 pts
Standard : 49 pts
Bruges : 48 pts
 
Buteurs/passeurs
Thorgan Hazard (Zulte Waregem) et Hamdi Harbaoui (Lokeren) inscrivent chacun 5 buts dans ces Play-offs 1. Lior Refaelov (Bruges) Maxime Lestienne (Bruges) et Youri Tielemans (Anderlecht) signent chacun 4 assists.
 
Le match à retenir : Bruges–Anderlecht 0-1
A trois journées de la fin des PO1, ce Bruges–Anderlecht est un tournant.  Les Mauves, coachés par Besnik Hasi vont chercher une victoire capitale dans la course au titre sur la pelouse du Club de Bruges. Réduits à dix après l'exclusion de Mitrovic, les Bruxellois font le gros dos et s’imposent grâce à un ... auto-goal de Thomas Meunier (0-1) qui dévie dans ses propres filets un centre de Bruno. Au terme de cette septième journée, Bruges perd sa première place, au profit du Standard, mais les trois premiers se tiennent en un point. Anderlecht ne va pas tarder à émerger…
 


2014/2015 : La Gantoise, première !

2014/2015 : La Gantoise, première !

© photonews

Bruges termine la phase classique avec 4 points d’avance sur les Buffalos et les Mauves mais les Gantois vont inverser la tendance pendant ces Play-offs, disputés sans Genk, après 4 participations consécutives. Lors de la 3e journée, Bruges (2-1 contre Anderlecht) et La Gantoise (1-3 au Standard) confirment leur statut de favoris. Le Standard voit ses espoirs de titre partir en fumée lors de la 4e journée lorsqu'il est battu (1-0) à Charleroi, les Zèbres participant à leurs premiers PO1. Le FC Bruges résiste dans un premier temps aux Gantois en arrachant un match nul inespéré à la Ghelamco Arena lors de la quatrième journée. Mais les Buffalos iront s’imposer 2-3 au Jan Breydel à deux journées de la fin. La Gantoise est championne pour la première fois de son histoire !
 
Les participants
Anderlecht (6), Bruges (6), Standard (5), Gand (4), Courtrai (3) et Charleroi (1)
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Gand : 49 pts
Bruges : 47 pts
Anderlecht : 46 pts
 
Buteurs/passeurs
Aleksandar Mitrovic (Anderlecht) termine meilleur buteur de ces PO1 avec 6 buts. Steven Defour (Anderlecht) et Victor Vazquez (Bruges) sont les rois des assists avec 6 passes décisives.
 
Le match à retenir : Bruges–Gand 2-3
Les Brugeois de Preud'homme doivent courir après le score après deux entames de mi-temps canon des Gantois. Nielsen ouvre la marque dès la 5e pour les Gantois alors que Dejaegere redonne l'avance aux hommes de Vanhaezebrouck (1-2, 52e). Par deux fois, le Club Bruges égalise. Vormer à la 38e (1-1) et à la 72e (2-2) garde les Brugeois dans le match. A la 87e minute, Raman donne le coup de grâce aux Brugeois. Gand reste en tête à deux journées de la fin et ne peut plus cacher ses rêves de titre. Les Gantois seront sacrés le week-end suivant, en battant le Standard. Le manager gantois, Michel Louwagie n’a plus qu’à tenir sa promesse en se jetant dans la Lys…

2015/2016 : Bruges après 11 ans d’attente

2015/2016 : Bruges après 11 ans d’attente

© photonews

Le Standard est, avec Genk et Charleroi, le grand absent de ces Play-offs 1. Septièmes, les Liégeois doivent laisser leur place à Zulte Waregem. Mais la surprise de ces PO1, s’appelle Ostende, le KVO terminant quatrième de la phase classique, dominée par Bruges (64) devant Gand (60) et Anderlecht (55). Les Blauw en Zwart prennent la tête lors de la 25e journée et ne la lâcheront plus pendant les Play-offs, en réalisant un 22/30, alors que les Buffalos s’effondrent avec 4 défaites et 3 nuls (12/30). Anderlecht souffle même la deuxième place aux Gantois, mais à 7 points des Brugeois, qui n’ont jamais tremblé. Cerise sur le gâteau, ils sont officiellement champions en atomisant Anderlecht 4-0 au Jan Breydel.
 
Les participants
Anderlecht (7), Bruges (7), Gand (5), Courtrai (3) Ostende (1) et Zulte Waregem (4)
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Bruges : 54 pts
Anderlecht : 47 pts
Gand : 42 pts
 
Buteurs/passeurs
Mbaye Leye (Zulte Waregem) est sacré meilleur buteur pour la deuxième fois avec 7 réalisations pendant les PO1. Vanaken (Bruges) et Buffel (Genk) signent chacun 4 passes décisives cette année-là.
 
Le match à retenir : Bruges-Anderlecht 4-0
En surclassant Anderlecht (4-0), le Club de Bruges décroche le 14e titre de champion de son histoire, 11 ans après son dernier sacre. Le choc n'en a jamais vraiment été un, tant le Club a survolé les débats de la première à la dernière minute. Diaby (2), Vanaken et Simons sont les buteurs du jour. Arrivé à la tête du club en 2011, le duo Bart Verhaeghe (président) et Vincent Mannaert (CEO) a dû patienter 5 ans pour atteindre son objectif. En 2013, ils ont engagé Michel Preud'homme qui, à sa troisième saison, a ramené le titre.



2016/2017 : Les Mauves de bout en bout

2016/2017 : Les Mauves de bout en bout

© photonews

Anderlecht vire en tête après avoir pris le commandement lors de la dernière journée de la phase classique. Bruges, Zulte Waregem, Charleroi, La Gantoise et Ostende accompagnent les Mauves en Play-offs. Genk et le Standard, respectivement huitième et neuvième de la phase classique sont les grands absents du top 6. Anderlecht conserve la tête du classement pendant tous les PO1 en signant un 21/30, soit 5 points de mieux que Gand et 6 de plus que Bruges. Ils ne connaissent qu’un seul accroc, une défaite à domicile face à Charleroi. Zulte Waregem, troisième au sortir de la phase classique, s’écroule avec 6 défaites, 3 nuls et une seule victoire…
 
Les participants
Anderlecht (8), Bruges (8), Gand (6), Ostende (2), Charleroi (2) et Zulte Waregem (5)
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Anderlecht : 52 pts
Bruges : 45 pts
La Gantoise : 41 pts
 
Buteurs/passeurs
Le meilleur buteur de ces Play-offs 1 est Yuya Kubo (la Gantoise) avec 6 buts. Il devance un trio composé de Dalsgaard (Zulte Waregem), Izquierdo (Bruges) et Wesley (Bruges), 5 buts chacun. Le meilleur passeur s’appelle Youri Tielemans (Anderlecht) avec 5 passes décisives
 
Le match à retenir : Charleroi–Anderlecht 1-3
Les troupes du coach René Weiler entament les Play-offs 1 avec une maigre avance sur Bruges. Petit à petit, les Bruxellois creusent l'écart et peuvent même devenir champions sur les terres des Blauw en Zwart lors de la septième journée des PO1. Mais en raison du match nul (1-1) au stade Jan Breydel, les festivités sont reportées de quelques jours, à l’occasion du déplacement à Charleroi, la seule équipe à avoir battu Anderlecht pendant ces Play-offs. Chris Bedia ouvre la marque pour les Zèbres, mais Lukasz Teodorczyk renverse la situation après la pause en inscrivant deux buts. Le buteur polonais retrouve ainsi le chemin des filets après 8 rencontres sans marquer. En fin de rencontre, Massimo Bruno donne au score son allure définitive (1-3) et aux Mauves le 34ème titre de leur histoire!





2017/2018 : Bruges dominateur

2017/2018 : Bruges dominateur

© photonews

Les Brugeois d’Ivan Leko terminent la phase classique du championnat avec une confortable avance de 12 points sur Anderlecht. Ils feront jeu égal avec les Mauves pendant les Play-offs 1, les deux équipes signant un modeste 12/30 (avec 6 défaites pour le Sporting de Vanhaezebrouck). Le Standard, sixième à l’entame des PO1, signe lui un 21/30 et une remontée incroyable mais vient mourir à trois points des Brugeois pour le titre.
 
Les participants
Anderlecht (9), Bruges (9), Gand (7), Standard (6), Genk (5) et Charleroi (3)
Entre parenthèses, le nombre de participations cumulées aux PO1 pour chaque équipe
 
Le podium
Bruges : 46 pts
Standard : 43 pts
Anderlecht : 40 pts
 
Buteurs/passeurs
Le meilleur buteur des PO1 s’appelle Edmilson (Standard), qui inscrit 7 buts en dix matchs. Emond (Standard), Trossard (Genk) et Teodorczyk (Anderlecht) sont à 5 buts. Le meilleur passeur du tournoi entre membres du top 6 est Mehdi Carcela (Standard), avec 6 passes décisives
 
Le match à retenir : Standard–Bruges 1-1
Lors de la neuvième journée des Play-offs 1, le Standard de Sa Pinto reçoit des Brugeois qui sont venus chercher au minimum 1 point pour le titre. Sur un corner des Rouches, Laifis ouvre la marque après qu’Horvath ait repoussé une première tête de Luyindama. Le Standard a l’occasion de doubler la mise par Carcela et Edmilson mais les Liégeois n’en profitent pas. Le match va basculer sur une phase qui fera couler beaucoup d’encre :  le tackle de Vormer, préalable au but égalisateur de Vossen est entaché d’une faute de main. Même si les images du VAR sont claires, Bram Van Driessche, l’arbitre de la rencontre accorde curieusement le but. Bruges, avec ce partage 1-1, est champion de Belgique pour la 15ème fois de son histoire.



Et cette année ?

Et cette année ?

© photonews

Après deux participations consécutives, Charleroi ne sera pas de la fête du top 6 cette saison. Pour le reste, rien que du lourd, avec Genk, Bruges, le Standard, La Gantoise et … Anderlecht, qui a dû patienter jusqu’à la 29e journée pour s’assurer de sa participation aux Play-offs 1.
 
L’invité-surprise de ces PO1 2018/2019, c’est évidemment la très ambitieuse équipe de l’Antwerp, dirigée de main de maître par Laszlo Boloni : rugueux, efficace, difficile à manœuvrer, soutenu par un public passionné, le Great Old a réussi une excellente phase classique terminant à la 6ème place avec 49 points.
 
Avec un matelas de 4 points d’avance sur Bruges après division des points par deux, Genk, la meilleure équipe jusqu’ici, est le favori logique de ces PO1. Mais les Limbourgeois auront-ils digéré le départ de leur maître à jouer, Alejandro Pozuelo ? Ce qui est sûr c’est que les troupes de Clément vont à avoir à leurs trousses des équipes animées d’un fort sentiment de revanche. Le Standard, qui n’a jamais été sacré depuis l’introduction des Plays-offs, trouve tout doucement la bonne carburation. Anderlecht doit faire mieux pour ses supporters. Et Bruges, tapi à la deuxième place, n’a certainement pas dit son dernier mot.
 
Les participants
Anderlecht (10), Bruges (10), Gand (8), Standard (7), Genk (7) et Antwerp (1)
 
Le classement
Les points onté été divisés par deux, le nouveau classement est donc le suivant :
1. Genk -> 32*  points
2. FC Bruges -> 28 points 
3. Standard -> 27* points
4. Anderlecht -> 26* points
5. Gand -> 25 points
6. Antwerp-> 25* points

Les équipes avec une étoile (*) ont reçu un demi-point qui tombera en cas d'égalité (le classement de la phase classique sera alors déterminant).
 
Les tickets européens seront répartis comme suit:
Champion : phase de groupe Champions League
Deuxième : troisième tour qualificatif Champions League
Vainqueur de la Coupe : phase de groupe Europa League
Vainqueur compétition régulière : troisième tour qualificatif Europa League
Vainqueur test-match PO1 – PO2 : deuxième tour qualificatif Europa League
 
 
Le calendrier des Play-offs 2018 /2019
 
Cliquez ici pour consulter le calendrier complet !

CONCOURS

Remportez une expérience VIP pour 5 personnes lors d'une rencontre des Play-offs d'Anderlecht !


Remportez une expérience VIP pour 5 personnes lors d'une rencontre des Play-offs de Charleroi !

Top