« 10 qu’on aime » : ces joueurs de Jupiler Pro League qui ne demandent qu’à confirmer

La compétition belge vient à peine de démarrer que, déjà, de nouveaux noms émergent. Qui sera la future pépite ? Quel joueur confirmera les espoirs placés en lui ? Découvrez dix de ces talents qui ne demandent qu’à éclore et à briller.

«« 10 qu’on aime » : ces joueurs de Jupiler Pro League qui ne demandent qu’à confirmer

«« 10 qu’on aime » : ces joueurs de Jupiler Pro League qui ne demandent qu’à confirmer

© belga

Arnaut 'Danjuma' Groeneveld

Arnaut 'Danjuma' Groeneveld

© belga

Alors que l’Ajax Amsterdam versait quelque 8 millions d’euros pour Hassane Bandé, l’ailier burkinabé du FC Malines, le Néerlandais Arnaut Groeneveld rejoignait le FC Bruges après avoir fait les beaux jours du NEC Nimègue. Montant du transfert : 1 million d’euros. Et un départ de saison en fanfare qui permet à l’attaquant d’origine nigériane de quasiment reléguer Anthony Limbombe aux oubliettes.

Ivan Santini

Ivan Santini

© belga

Le Sporting d’Anderlecht enregistre le renfort de l’avant-centre international croate Ivan Santini en provenance de Caen. Si, a priori, le transfert de l’ancien joueur du Standard Liège et de Courtrai pouvait prêter à sourire, les dirigeants du club bruxellois ne regrettent sûrement pas leur achat. Déjà auteur de deux triplés, Santini forme désormais avec le Belgo-Congolais Landry Dimata un duo d’enfer à la pointe de l’attaque des « Mauves ».

Indy Boonen

Indy Boonen

© belga

Cet été, en s’offrant le talent d’Indy Boonen, Ostende a fait le pari de la jeunesse et de la belgitude. Fils de l’ex-footballeur professionnel Jacky Boonen, Indy avait quitté Genk, son club formateur, en 2015  pour rejoindre l’académie de Manchester United. À Ostende, il retrouvera Gert Verheyen qui l’avait eu sous ses ordres en équipe nationale chez les U19, dont il a porté le maillot à 8 reprises. Âgé de 19 ans, Indy Boonen possède toutes les qualités pour briller au plus haut niveau.

Zinho Vanheusden

Zinho Vanheusden

© belga

Prêté par l’Inter Milan au Standard, son club formateur, Zinho Vanheusden a réalisé des débuts en fanfare contre La Gantoise le 14 avril dernier. Opéré du ligament croisé du genou gauche il y a quelques mois, il ne lui aura fallu qu’un match pour démontrer qu’il a tout d’un grand : élégance, charisme, technique, sens du placement et de la relance. Le moins que l’on puisse dire est que ce jeune défenseur est promis au plus bel avenir.

Vitinho

Vitinho

© belga

Promu en Jupiler Pro League, le Cercle Bruges affirme clairement ses ambitions. Outre plusieurs recrues en provenance de Monaco, les dirigeants du Cercle ont également fait leur marché au Brésil. Déjà sélectionné en équipe nationale U20, Victor Alexander da Silva, alias Vitinho, un ailier de 18 ans évoluant à Cruzeiro, s’est en effet engagé pour cinq ans avec le Cercle Bruges.

Joseph Paintsil

Joseph Paintsil

© belga

Prêté la saison dernière par Tema Youth, son club d’origine, au club hongrois de Ferencváros, le jeune Ghanéen s’est illustré en inscrivant 10 buts et en effectuant 7 passes décisives. Recruté par le Racing Genk pour la somme de 3 millions d’euros, Paintsil, âgé de 20 ans, est présenté comme un milieu offensif rapide pouvant également être utilisé dans l’axe.

Jonathan David

Jonathan David

© belga

Débarqué cet été à La Gantoise en provenance du Canada, le jeune attaquant de 18 ans à peine est la véritable sensation de ce début de saison, toutes compétitions confondues. Montée au jeu à la 77e minute contre Zulte Waregem, la  nouvelle pépite gantoise a inscrit le but de l’égalisation en toute fin de partie. En Europa League, les « Buffalos » se sont imposés sur le fil 0-1 face aux Polonais de Jagiellonia grâce à un but de… Jonathan David, entré au jeu à la 67e minute. Enfin, il a réalisé un doublé en à peine 20 minutes face à Waasland-Beveren.  Bref, un début de saison sur des chapeaux de roue !

Rubenilson Kanu

Rubenilson Kanu

© belga

Passé par Anderlecht entre juillet 2008 et janvier 2014, le Brésilien Rubenilson Kanu est de retour dans notre pays. Durant sa parenthèse anderlechtoise, il fut prêté une demi-saison au Cercle Bruges (en 2009). Après avoir décroché un contrat lucratif en Russie au Terek Grozny (2013-2016), le milieu de terrain a évolué en Thaïlande (Buriram United) et à Chypre (Omonia Nicosie). Âgé aujourd’hui de 30 ans, Kanu tente de relancer sa carrière à Courtrai.

Samuel Bastien

Samuel Bastien

© belga

Formé au Standard de Liège entre 2009 et 2012, Samuel Bastien revient au bercail moyennant un transfert de 3 millions d’euros. Après être passé par le rival anderlechtois (2014-2016), l’US Avellino (en prêt) et  le Chievo Vérone, le milieu de terrain de 21 ans et international Espoirs est de retour chez les « Rouches » après 6 années d’absence.

Wataru Endo

Wataru Endo

© belga

Depuis novembre 2017, le club trudonnaire est détenu à 100 % par l’entreprise japonaise d’e-commerce « DMM.com », ce qui a manifestement des répercussions en matière de transferts. La sélection compte désormais trois joueurs japonais, dont le milieu de terrain défensif Wataru Endo, présent à la Coupe du Monde en Russie. Pour ses débuts en Jupiler Pro League contre Genk, Endo, qui compte 12 sélections avec le Japon, a marqué le but égalisateur à la suite d’une action individuelle.



Vous pouvez suivre toutes les rencontres de la Jupiler Pro League sur Proximus TV grâce à l'abonnement Football Belge. Pas encore d'abonnement ? Ne perdez pas un instant et découvrez l'offre foot de Proximus TV !

A lire également : Jupiler Pro League 2018-2019 : quelles sont les forces en présence cette saison ?

Top