"Genk, pas européen ? On ne va pas se plaindre", estime Hannes Wolf

© BELGA