Les présidents d'honneur d'Ostende veulent une issue rapide: "Parlez-vous en adultes"

© BELGA