Violent échange verbal entre Roger Vanden Stock et Marc Coucke au sujet d'Anderlecht

© BELGA