Anfield, l'antre mythique du célèbre Kop de Liverpool

Stade mythique s'il en est, Anfield respire le football. Sous l'impulsion du passionné et bruyant Kop, les adversaires de Liverpool y sont d'emblée pris à la gorge. Mais les Reds ne sont pas les seuls à avoir joué dans ce stade emblématique. Petit retour en arrière.

© Belga/AFP

Le stade d'Anfield tire son nom de l'endroit où il a été construit, à savoir de la rue toute proche Anfield Road et le quartier du même nom. Aujourd'hui, le stade qui abrite le FC Liverpool peut accueillir 54.074 spectateurs, un nombre qui sera normalement porté à plus de 60.000 dans les années à venir grâce à diverses rénovations.

Mais le stade n'a pas toujours été le domicile des Reds. En 1884, l'arène est même construite pour l'éternel rival Everton, qui se cherchait un nouveau terrain de jeu en raison de la pollution sonore. Ainsi, le 28 septembre 1884, la pelouse est inaugurée par les Toffees. Mais un conflit éclate lorsque le propriétaire du terrain réclame un loyer plus important en raison du succès d'Everton. Le club part alors s'installer à Goodison Park, tandis que John Houlding et son meilleur ami fondent le Liverpool Association Football Club. Le début d'une longue et belle histoire.

L'origine... africaine du Kop

L'origine... africaine du Kop

© PressAssociation

Le stade doit sa tribune la plus célèbre, le Kop, à... L'Afrique du Sud. Pendant la seconde guerre des Boers près de Natal, les Anglais et les Boers hollandais se sont livré une bataille épique sur une colline surplombant les environs, la Spion Kop. Les Boers ayant pu utiliser des terrains plus élevés, les Anglais subirent de lourdes pertes: 243 d'entre eux succombèrent, dont beaucoup originaires de Liverpool. Si les Boers ont gagné cette bataille, ils ont finalement perdu la guerre. En hommage et en cadeau pour le deuxième titre des Reds, une nouvelle tribune est érigée en 1906. Ernest Edwards, un journaliste local du Liverpool Echo, compare le mur escarpé à la Spion Kop et ce nom restera attaché à la tribune.

En 1928, la tribune où prennent toujours place les plus fervents supporters de Liverpool, est agrandie pour pouvoir accueillir jusqu'à 30.000 places, ce qui en fait la plus grande tribune d'Angleterre – plus grande parfois que certains stades entiers. Le Kop dispose du mât du SS Great Eastern, l'un des tout premiers navires en acier, qui fut sauvé de la démolition dans un chantier naval un peu plus loin.

Au fil des ans et sous la pression de cette tribune emblématique, les Reds ont fait mordre la poussière à de nombreux adversaires. Avant le début de chaque match, le fameux "You'll Never Walk Alone" est entonné par des dizaines de milliers de supporters. Le titre de l'hymne du club est également inscrit au-dessus du tunnel des joueurs, comme pour rappeler à chacun l'endroit mythique dans lequel s'apprête à entrer.

Un bastion quasi imprenable

Un bastion quasi imprenable

© Eyevine

En 1994, après le drame de Hillsborough qui a coûté la vie à 94 supporters, la capacité du Kop est considérablement réduite. Officiellement, la tribune ne compte plus aujourd'hui que 12.390 sièges. Mais avec la tribune Kenny Dalglish, nommée d'après la légende du club, Anfield Road End et la Main Stand, elle forme toujours un chaudron où se sont déroulés d'innombrables matchs de légende.

La dernière défaite à domicile des Reds en championnat remonte au 23 août 2017, lorsque Crystal Palace s'était imposé sur le score de 1-2 grâce à deux buts de... Christian Benteke, ancien joueur de Liverpool. De nombreuses soirées européennes inoubliables sont également gravées dans la mémoire des supporters des Reds. Il suffit de penser à la victoire 3-1 contre Saint-Etienne en 1977 ou plus récemment à la fameuse redmontada contre le FC Barcelone de Lionel Messi, avec le Diable Rouge Divock Origi dans le  rôle principal.

Anfield fut également le théâtre de plusieurs rencontres internationales de l'équipe nationale anglaise et galloise. Lors de l'Euro 1996, le stade a accueilli 3 duels en phase de groupes et un quart de finale.

Mais le mythique temple a bien failli ne plus exister. Les anciens propriétaires prévoyaient en effet de doter les Reds d'un nouveau domicile dans le Stanley Park situé à quelques encablures. Fort heureusement, les nouveaux propriétaires du Fenway Sports Group ne l'entendaient pas de cette oreille et ont enterré l'idée. Le bouillant Kop devrait encore faire trembler les adversaires de Liverpool pour de nombreuses années!

Fan de notre série sur les stades mythIques? Lisez aussi notre article consacré au Signal Iduna Park, le temple du Borussia Dortmund.

Top
t