Le onze de rêve des Diables Rouges: le milieu gauche

Pour le sixième épisode de notre série visant à dresser le onze idéal de notre équipe nationale, nous vous proposons de choisir parmi quatre noms le milieu gauche qui aura sa place dans votre onze ultime.
Le onze de rêve des Diables Rouges: le milieu gauche

© Belga

1. Eden Hazard

Eden Hazard fait ses débuts sous les ordres de René Vandereycken lors d'un match amical contre le Luxembourg le 19 novembre 2008. Il n'a alors que 17 ans et 316 jours. Hazard impressionne immédiatement par son intelligence de jeu et son bagage technique. Depuis lors, il a déjà revêtu le maillot national à 106 reprises, ne laissant que Jan Vertonghen en tête en nombre de caps.

Il faut un certain temps avant que la star du Real Madrid ne trouve vraiment sa place chez les Diables Rouges. Sa relation avec le coach Georges Leekens est notamment tendue. L'ailier de Lille doit attendre son 23e match pour trouver pour la première fois le chemin des filets. Ces dernières années, Hazard, promu capitaine, a cependant pris de plus d'ampleur chez les Diables où il occupe un véritable rôle de leader. En tant que titulaire incontestable et incontesté, il participe à la Coupe du monde 2014 mais aussi à l'Euro 2016 et au très beau parcours de la Belgique au Mondial 2018.

À l'Euro 2016 en France, sa deuxième patrie, il réalise une masterclass face à la Hongrie de Bernd Storck en huitième de finale. Il qualifiera à lui seul la Belgique pour le tour suivant grâce à un but et une passe décisive mais aussi à un match maîtrisé de bout en bout. À la Coupe du monde 2018, il étale toute sa classe en quart de finale face au Brésil. "Le meilleur match de ma carrière", affirmera Hazard après coup.

© EPA

2. Bart Goor

Dans le top 15 des joueurs les plus capés de l'histoire de l'équipe nationale belge avec 78 sélections, Bart Goor était indéboulonnable au poste de milieu gauche. Lancé par Georges Leekens en 1999, il participe à l'Euro 2000 organisé conjointement par la Belgique et les Pays-Bas mais aussi à la Coupe du monde 2002.

Bart Goor restera à jamais le premier buteur de la Belgique à l'Euro 2000 et celui qui a mené les Diables Rouges vers leur seule victoire du tournoi face à la Suède (score final: 2-1). Titulaire à la Coupe du monde 2002, il délivre un assist à Marc Wilmots pour assurer définitivement la victoire de la Belgique face à la Russie (score final: 3-2). Par la suite, il sera même capitaine des Diables Rouges à de très nombreuses reprises.

© Imago

3. Danny Boffin

Malgré ses 53 sélections, Danny Boffin a connu ses meilleures années en équipe nationale au début de sa carrière chez les Diables Rouges. S'il a participé à trois Coupes du monde (USA, France et Corée/Japon), il n'a véritablement goûté au succès qu'en 1994.

L'ancien milieu de terrain de Saint-Trond, du RFC Liège ou encore du Sporting d'Anderlecht était notamment titulaire aux États-Unis lors de la victoire en ouverture des Belges face au Maroc. Sur le banc face aux Pays-Bas (succès 1-0), Boffin a ensuite fait partie de l'équipe battue par l'Arabie saoudite avant de monter au jeu en deuxième période en huitième de finale face à l'Allemagne sans pouvoir changer le cours du match.

En 1998, c'est au poste de milieu droit qu'il débutera le Mondial face aux Pays-Bas (0-0) avant de devenir un simple remplaçant. C'est depuis le banc de touche qu'il regardera également les exploits de la Belgique à la Coupe du monde 2002.

© Belga/AFP

4. Patrick Vervoort

C'est face à la Bulgarie en match amical que Patrick Vervoort fera ses débuts internationaux pour la Belgique en 1986. La même année, il fait partie du groupe qui s'envole pour Mexique. Sur le banc lors des deux premiers matchs, il dispute la troisième rencontre de la phase de groupes dans la peau d'un titulaire au poste de milieu. La suite du tournoi, il la passera au poste... d'arrière gauche ! Véritable révélation, il ne quittera plus le onze de base.

En 1990, il débute également sur le banc en Italie. Après avoir grapillé quelques minutes lors du succès face à l'Uruguay 3-1, il est titulaire face à l'Espagne au poste de milieu gauche. Trois minutes après l'ouverture du score des Espagnols, Patrick Vervoort égalise sur coup franc juste avant la demi-heure de jeu. Malheureusement, la Belgique s'inclinera finalement 2-1.

Top
t