Comment Mönchengladbach et Leverkusen mettent la pression sur le Bayern et Dortmund

La Bundesliga propose ce week-end une très belle affiche avec la visite du Bayer Leverkusen au Borussia Mönchengladbach. Ces dernières années, les deux équipes ont souvent donné du fil à retordre au Borussia Dortmund et au Bayern Munich. Leur secret: une excellente formation des jeunes couplée à un recrutement intelligent.

© Imago

Samedi après-midi sur le coup de 15h30 aura lieu le choc de la 27e journée de Bundesliga entre le Borussia Mönchengladbach et le Bayer Leverkusen. À huit rencontres de la fin du championnat, les deux équipes sont engagées dans une lutte sans merci pour une place dans le top 4 donnant directement accès à la lucrative la Ligue des champions. Après avoir passé huit journées en tête du classement, Die Fohlen veulent à tout prix terminer dans les quatre premiers, tandis que Die Werkself semble depuis peu retrouver des couleurs après un début de saison décevant. Les deux équipes peuvent même encore rêver du titre, puisque le Bayern Munich, leader après un début de saison poussif, ne compte que 8 points d'avance sur les Rouge et Noir.

Les troupes de Marco Rose et de Peter Bosz proposent un football offensif qui a déjà poussé les deux grands favoris du championnat (Dortmund et Bayern) dans leurs retranchements. Leur politique de recrutement très réfléchie ainsi que leur excellent travail dans la formation des jeunes les autorisent à rêver de retrouver leur gloire d'antan.

Des usines à talents

Des usines à talents

© Belgaworld

En Allemagne, c'est presque une tradition que les jeunes les plus prometteurs finissent par défendre les couleurs de l'un des deux grands de la Bundesliga. Beaucoup d'entre eux font cependant leurs premières passes dans des clubs du subtop comme Mönchengladbach et Leverkusen.

Les deux villes séparées par le Rhin se sont donc fixé pour objectif de révéler les futures stars du football allemand. Nous devons, entre autres, Marco Reus et Marc-André Ter Stegen à Mönchengladbach. La BayArena s'est quant à elle notamment occupée de la (post)formation de Julian Brandt et Michael Ballack. Fidèles à leur tradition, les deux équipes misent encore aujourd'hui sur leurs talents locaux. Il suffit de penser à Kai Havertz, le nouveau crack du football allemand, qui fait les beaux jours de Leverkusen depuis quelques années maintenant et qui devrait rapporter un beau pactole à l'équipe du géant de la chimie Bayer.

Une politique des transferts intelligente

Une politique des transferts intelligente

© DPA

Les deux équipes du subtop allemand se tournent également vers les jeunes talents étrangers ou des jeunes qui ne sont pas parvenus à faire leur trou au Bayern ou à Dortmund. L'ex-club de Thorgan Hazard associe ainsi des jeunes talents comme Marcus Thuram, Matthias Ginter et Florian Neuhaus à un fort contingent suisse, avec notamment l'expérimenté gardien de but Yann Sommer.

Le Bayer Leverkusen semble également avoir trouvé le mélange idéal entre jeunesse et expérience. Peter Bosz peut ainsi compter sur le talent de Leon Bailey (ex-Racing Genk) et de Jonathan Tah, des frères Bender, du milieu de terrain chilien Charles Aranguiz et de l'attaquant Kevin Volland.

Le choc entre le Borussia Mönchengladbach et le Bayer Leverkusen est à vivre ce samedi en direct dès 15h30 sur Eleven Sports 2, disponible dans l'option All Sports de Proximus.

Le programme complet de ce week-end:

Vendredi
  • Hertha - Union Berlin à 20h25 sur Eleven Sports 1
Samedi
  • Wolfsburg - Borussia Dortmund à 15h30 sur Eleven Sports 1
  • Borussia Mönchengladbach - Bayer Leverkusen à 15h30 sur Eleven Sports 2
  • Bayern Munich - Frankfurt à 18h30 sur Eleven Sports 1
Dimanche
  • Schalke 04 - Augsburg à 13h30 sur Eleven Sports 1
  • Mainz - Leipzig à 15h30 sur Eleven Sports 1
  • Köln - Düsseldorf à 18h sur Eleven Sports 1

Top
t