Le bilan exceptionnel des Diables Rouges lors des éliminatoires pour l'Euro 2020

À l'issue de la campagne qualificative pour le Championnat d'Europe 2020, les Diables Rouges affichent un bilan sans faille. Avec l'Italie, les Belges sont la seule équipe à avoir réalisé un 30 sur 30. Ce chiffre historique mis à part, notre équipe nationale peut se targuer de statistiques d'anthologie.
Le bilan exceptionnel des Diables Rouges lors des éliminatoires pour l'Euro 2020

© Belgaimage

Meilleure attaque et meilleure défense

Meilleure attaque et meilleure défense

© photonews

Avec 40 réalisations, soit une moyenne de 4 buts par rencontre, l'attaque des Diables est la meilleure des qualifications, devant l'Italie et l'Angleterre (37 buts chacune). Nous arrivons également en tête en ce qui concerne la meilleure différence de buts (+37). Avec 3 goals encaissés (2 par Thibaut Courtois et 1 par Simon Mignolet), l'équipe belge possède en outre la meilleure défense, à égalité avec la Turquie.

Big Rom

Big Rom

© photonews

Non content d'être le meilleur buteur de l'histoire de notre équipe nationale, Romelu Lukaku est également le Diable Rouge ayant scoré le plus lors des éliminatoires pour l'Euro 2020. L'attaquant de l'Inter Milan a en effet marqué à sept reprises. Avec cinq réalisations, Eden Hazard se classe deuxième, tandis que Kevin De Bruyne et Michy Batshuayi (quatre goals chacun) se partagent la troisième place. Cependant, Big Rom n'est pas intrinsèquement le meilleur buteur de la campagne. Cet honneur revient à l'Anglais Harry Kane, auteur de douze « roses ».

Un style de jeu basé sur la possession de balle

Un style de jeu basé sur la possession de balle

© photonews

La campagne de qualification pour le Championnat d'Europe 2020 a démontré, si besoin en était, les énormes qualités de notre équipe nationale. Sur 7 115 passes effectuées, 6 334 ont atteint leur destinataire, ce qui représente un taux de réussite de 89 pour cent. 885 de ces passes ont été délivrées par Toby Alderweireld. Avec 897 passes, seul l'Allemand Joshua Kimmicha a fait mieux que notre compatriote. En moyenne, les Diables ont monopolisé le ballon 62 pour cent du temps, ce qui les place en cinquième position en termes de possession, l'Espagne arrivant en tête avec 70 pour cent.

Une valeur sûre

Une valeur sûre

© photonews

Un seul joueur a disputé l'intégralité des 10 rencontres, ce qui représente un total de 900 minutes. Il ne s'agit ni d'Eden Hazard, ni de Kevin De Bruyne, ni de Thibaut Courtois, mais bien de l'Anversois Toby Alderweireld, 30 ans au compteur.

Au service de l'équipe

Au service de l'équipe

Eden Hazard est le joueur le plus impliqué dans l'avalanche de buts inscrits par les Diables Rouges. En plus d'avoir scoré à cinq reprises, notre glorieux capitaine a délivré sept passes décisives. Quant à Kevin De Bruyne, il a distribué le même nombre d'assists, mais a scoré une fois de moins. Enfin, Romelu Lukaku a marqué à sept reprises et distillé trois passes décisives.

Pas si fair-play que cela ?

Pas si fair-play que cela ?

Voici une statistique pour le moins insolite : les Diables Rouges ont commis plus de fautes (110) qu'ils n'en ont subies (87). En revanche, ils n'ont écopé que de 6 cartons jaunes. À titre de comparaison : l'équipe la plus correcte des éliminatoires, Gibraltar, n'a été sanctionnée qu'à 66 reprises, mais a récolté 15 cartons jaunes.

Déplacements fastidieux

Déplacements fastidieux

Nur-Sultan, Saint-Pétersbourg, Nicosie... autant de déplacements longs et fatigants. Au total, les Diables Rouges ont accompli 11 098,21 kilomètres en avion. En comptant le trajet retour, on arrive à un total de 22 196,42 kilomètres dans les airs. À lui seul, le vol à destination de Nur-Sultan, la capitale kazakhe, a totalisé la bagatelle de 9 055,20 kilomètres.

Top
t