La Coupe de Belgique est jalonnée de contes de fées : ces « petits Poucets » ont terrassé un géant

Les mercredi 23 et mardi 29 janvier, l'Union Saint-Gilloise et le KV Mechelen, deux clubs évoluant en D2 et que l'on n'attendait pas à ce stade de la compétition, s'affronteront en demi-finale de la Coupe de Belgique. Objectif : se qualifier pour la finale qui aura lieu le 1er mai prochain au stade Roi Baudouin. Après avoir éliminé Anderlecht et Genk, deux des cadors de notre championnat, l'Union symbolise à merveille le combat opposant David à Goliath. Cependant, avant l'Union et Malines, d'autres « petits Poucets » ont réussi l'exploit d'éliminer des adversaires censés leur être supérieurs. Aperçu.

La Coupe de Belgique est jalonnée de contes de fées : ces « petits Poucets » ont terrassé un géant

© BELGA

Lommel SK

Lommel SK

© BELGA

Ce fut vraisemblablement l'ultime sursaut avant la faillite déclarée en 2003. Lors de la saison 2000-2001, les Limbourgeois, qui évoluaient à l'époque en D2, vécurent un véritable conte de fées. Après avoir éliminé La Louvière et Lokeren, deux équipes faisant partie de l'élite, Lommel fit mordre la poussière, en demi-finale, à Genk, le tenant du titre. Avant de s'incliner en finale face à Westerlo.

Westerlo

Westerlo

© BELGA

Pour les supporters de Westerlo, « Jefke » Delen est une véritable légende vivante. Dès sa première saison sous le maillot du KVC Westerlo, un club dont il défendit les couleurs pendant douze ans, le « Ryan Giggs flamand » entra de plain-pied dans l'histoire. C'est en effet lui qui inscrivit l'unique but permettant aux Campinois de battre Lommel en finale de la Coupe de Belgique 2001. Cette Coupe demeure l'unique trophée remporté par Westerlo à ce jour.

La Louvière

La Louvière

© BELGA

Lors de la saison 2002-2003, sous la direction d'Ariël Jacobs, La Louvière termina le championnat à une médiocre quinzième place, mais se racheta en Coupe. Après avoir défait successivement Genk et le Standard, deux clubs emblématiques de notre football, puis éliminé Lommel en demi-finale, les Louviérois, emmenés par leur capitaine Thierry Siquet, affrontaient Saint-Trond en finale. Grandissimes favoris, les Trudonnaires s'inclinèrent sur le score sans appel de 3 buts à 1 face à des « Loups » soutenus par 32 000 fans en délire.

Germinal Beerschot

Germinal Beerschot

© BELGA

Avant de sombrer dans les profondeurs des classements, le club anversois faisait partie de l'élite du football belge. Radié pour dettes fédérales en 1999, le Beerschot céda son stade du « Kiel » au KFC Germinal Ekeren, qui prit le nom de KFC Germinal Beerschot Antwerpen. Lors de la saison 2004-2005, le GBA atteignit la finale de la Coupe après avoir éliminé successivement Mons, Genk et Lokeren. Lors de l'ultime confrontation, les « Rats » jouèrent crânement leur va-tout face au Club Bruges, grandissime favori et champion de Belgique en titre, qui s'inclina sur le score 1-2.

Zulte Waregem

Zulte Waregem

© BELGA

À l'été 2005, l'accession parmi l'élite de l'équipe semi-professionnelle de Zulte Waregem était accueillie avec un certain scepticisme. Francky Dury cumulait les fonctions de policier et d'entraîneur. Quant à Stefan Leleu, le capitaine, il était également courtier en assurances. À la surprise générale, « Essevee » se classa cinquième du championnat et remporta la Coupe, après avoir éliminé notamment le Club Bruges et le Standard. En finale, les Flandriens l'emportèrent face à Mouscron sur le score de 2 buts à 1, devenant de fait le premier promu à gagner la Coupe de Belgique.

Racing Mechelen

Racing Mechelen

© BELGA

Pratiquement tombé dans les oubliettes depuis, les Malinois firent partie de l'élite pendant la première moitié du vingtième siècle. Miné par les problèmes financiers, le Racing Mechelen a progressivement disparu des écrans radars avec, çà et là, un léger soubresaut. Tel fut le cas en Coupe lors de la saison 2008-2009. Sous l'impulsion de leur gardien Michaël Clepkens, les « Vert et Blanc », qui évoluaient à l'époque en D3, atteignirent les quarts de finale, après avoir éliminé le Germinal Beerschot et Zulte Waregem.

Lierse SK

Lierse SK

© BELGA

Ce fut un autre « petit Poucet » qui empêcha le Racing Mechelen d'accéder aux demi-finales de la Coupe en 2008-2009. Également empêtré dans des problèmes financiers, le Lierse SK évoluait à l'époque en deuxième division. Après avoir éliminé Mons et Dender, deux clubs de première division, les Lierrois remportèrent leur quart de finale contre le Racing Mechelen (3-1 au total des deux matchs). En demi-finale, les pensionnaires du « Lisp » s'inclinèrent face à Genk, le futur vainqueur de l'épreuve.

White Star Woluwe

White Star Woluwe

© BELGA

Un pensionnaire de D3 qui atteint les quarts de finale de la Coupe, ce n'est pas monnaie courante. Mais c'était bien avant l'avènement du très controversé John Bico. Révélation de la Coupe de Belgique 2010-2011, le White Star Woluwe s'est imposé successivement face à Zulte Waregem et Lokeren pour accéder, pour la première fois de son histoire, aux quarts de finale. À ce stade de la compétition, les « Étoilés », sous la houlette de l'entraîneur Felice Mazzu, s'inclinèrent face à La Gantoise (0-3 à l'issue des deux confrontations).

Rupel Boom

Rupel Boom

© BELGA

En 2011, un an après le White Star Woluwe, ce fut au tour de Rupel Boom, un club de D3, de créer la sensation. Après avoir éliminé Oud-Heverlee Louvain en seizièmes de finale, les « Boomkes » créèrent la surprise en allant battre le Sporting d'Anderlecht sur son terrain. Leaders du championnat, les « Mauve et Blanc » avaient mis au repos de nombreux titulaires. Mal leur en prit, puisque Rupel Boom s'imposa 1-2. Hélas pour les Anversois, l'aventure se termina au stade des quarts de finale face à Mons.

Olsa Brakel

Olsa Brakel

© BELGA

Westerlo ayant démarré la saison 2014-2015 sur les chapeaux de roue, le déplacement en Coupe à Olsa Brakel s'apparentait à une formalité. Mais le pensionnaire de D3 ne l'entendait pas de cette oreille. Déjouant tous les pronostics, les Flandriens se jouèrent de Westerlo en seizièmes de finale, sur le score fleuve de 6 buts à 1, avant de s'incliner 2-3 au tour suivant face au FC Malines.



Regardez ici le mercredi 23/1 à partir de 20h en direct les demi-finales de la Croky Cup entre le KV Malines et l'Union.
 

Top
t