Que sont devenus les dix derniers lauréats du Soulier d'Or ?

Le mercredi 16 janvier aura lieu la cérémonie de remise du Soulier d'Or, un trophée récompensant le meilleur joueur du championnat de Belgique au cours de l'année écoulée. Un jury, composé de journalistes sportifs, de membres de la Fédération, d'arbitres et d'anciens lauréats, désignera le successeur du Néerlandais Ruud Vormer. Mais, au fait, que sont devenus les dix précédents vainqueurs ?
Que sont devenus les dix derniers lauréats du Soulier d'Or ?

© Belga

Axel Witsel (Soulier d'Or 2008)

Axel Witsel (Soulier d'Or 2008)

© Belga

Milieu de terrain pétri de talent, Witsel était âgé d'à peine vingt ans lorsqu'il fut désigné, début 2009, meilleur joueur du championnat de Belgique 2008. Après avoir écopé de huit journées de suspension pour son tacle assassin sur le défenseur anderlechtois Marcin Wasilewski, le Liégeois connut une ascension fulgurante. Après une année passée sous le maillot du Benfica Lisbonne, il bénéficia, en 2012, d'un transfert au Zénith Saint-Pétersbourg. Cinq ans plus tard, annoncé à la Juventus, il succomba à une offre mirobolante en provenance du club chinois de Tianjin. En août 2018, il rejoignit le Borussia Dortmund, dont il est désormais un titulaire incontestable.

Milan Jovanovic (Soulier d'Or 2009)

Milan Jovanovic (Soulier d'Or 2009)

© Belga

Hélas pour le Serbe, le Soulier d'Or 2009 ne déboucha pas sur une brillante carrière internationale. Le Standard de Liège ayant décidé de boycotter la cérémonie suite à un différend qui l'opposait à l'organisateur, le journal « Het Laatste Nieuws », Jovanovic ne put recevoir le trophée en mains propres. En février 2010, âgé de 29 ans, il quitte le Standard pour endosser les couleurs de Liverpool. Après une saison chaotique sur les bords de la Mersey, le « Snake » revient en Belgique, signe pour deux ans au Sporting d'Anderlecht, avant de raccrocher les crampons en 2013.

Mbark Boussoufa (Soulier d'Or 2010)

Mbark Boussoufa (Soulier d'Or 2010)

© Belga

Quatre ans après son premier Soulier d'Or, le Marocain d'Anderlecht a récidivé en 2010. Malheureusement, le prestigieux transfert escompté n'a jamais eu lieu. Double champion de Belgique avec les « Mauves », il rejoignit la Russie en 2011 où il vécut des aventures contrastées du côté de l'Anzhi Makhchakala et du Lokomotiv Moscou. Lors du mercato hivernal de 2016, il fit son retour à La Gantoise, où il avait déjà joué de 2004 à 2006. Une expérience de courte durée avant de rejoindre les Émirats arabes unis où il a défendu les couleurs du club d'Al-Jazira jusqu'en juin dernier.

Matías Suárez (Soulier d'Or 2011)

Matías Suárez (Soulier d'Or 2011)

© Belga

« El Magico ». Son surnom en dit long sur le talent de cet Argentin qui, huit années durant, enflamma le public du Parc Astrid. Virevoltant sous la direction d'Ariel Jacobs, Matías Suárez fut longtemps handicapé par des pépins physiques. À l'image de son transfert avorté au CSKA Moscou. En juillet 2016, il cassa unilatéralement le contrat qui le liait au Sporting d'Anderlecht jusqu'en juin 2017. Âgé aujourd'hui de 30 ans, il coule des jours heureux en Argentine au Belgrano de Córdoba, son club de cœur.

Dieumerci Mbokani (Soulier d'Or 2012)

Dieumerci Mbokani (Soulier d'Or 2012)

© Belga

Après avoir échoué à la sixième place lors de l'élection du Soulier d'Or 2008 (un vote « raciste » selon ses propres dires), le natif de Kinshasa obtint sa revanche en 2012. Après un premier passage par le Sporting d'Anderlecht et le Standard de Liège, un transfert peu convaincant à Monaco et un prêt plus que décevant à Wolfsbourg, Dieumerci Mbokani revient pour trois ans à Anderlecht en août 2011. Cette fois, le succès est au rendez-vous : en deux saisons, il plante plus de quarante buts en faveur des « Mauves » et son exceptionnelle année 2012 lui vaut d'obtenir le Soulier d'Or en surclassement. Transféré au Dynamo Kiev en juin 2013, il transite ensuite par Norwich et Hull City, avant de retrouver le championnat belge en août dernier et d'intégrer l'effectif du Royal Antwerp.

Thorgan Hazard (Soulier d'Or 2013)

Thorgan Hazard (Soulier d'Or 2013)

© Belga

Prêté par Chelsea à Zulte Waregem en août 2012, le Louviérois gagna d'emblée ses galons de titulaire. Ses brillantes prestations au sein de l'équipe flandrienne lui valurent de remporter le Soulier d'Or 2013. Depuis, sa carrière n'a cessé de suivre une courbe ascendante. Après s'être fait un prénom en Belgique, le petit frère d'Eden Hazard s'est imposé en Bundesliga. Prêté par Chelsea au Borussia Mönchengladbach, il est devenu un pion incontournable du club rhénan qui, après moult tractations, trouva un accord pour transférer définitivement notre compatriote. Aujourd'hui, on parle de lui pour remplacer, à Dortmund, l'Américain Christian Pulisic, en partance pour Chelsea.

Dennis Praet (Soulier d'Or 2014)

Dennis Praet (Soulier d'Or 2014)

© Belga

Élu Soulier d'Or à seulement vingt ans, Dennis Praet est un pur produit de la filière jeunesse de Genk. Transféré au Sporting d'Anderlecht en mai 2010, il s'imposa assez rapidement comme titulaire. Au lendemain de l'obtention du Soulier d'Or, le Louvaniste sombra dans une sorte de déprime et fut écarté des terrains plusieurs semaines suite à des problèmes de dos. En août 2016, il rejoignit la Sampdoria de Gênes, un club italien évoluant en Serie A. Après une saison d'adaptation, il s'imposa comme un pion incontournable de la formation ligure. Le bruit court qu'il ferait partie des plans de la Juventus.

Sven Kums (Soulier d'Or 2015)

Sven Kums (Soulier d'Or 2015)

© Belga

Formé au Sporting d'Anderlecht, Sven Kums a pas mal bourlingué, transitant par le Lierse, Courtrai, Heerenveen et Zulte Waregem, avant de littéralement exploser sous les couleurs de La Gantoise. Véritable stratège des « Buffalos », il réalisa le doublé Championnat-Soulier d'Or en 2015. Après une remarquable campagne en Ligue des Champions la saison suivante, il fut transféré à Watford lors du mercato d'été 2016 et prêté, dans la foulée, à l'Udinese. Hélas, l'aventure italienne se solda par un échec. Soucieux de relancer sa carrière, il réintégra les rangs du Sporting d'Anderlecht, le club où il a grandi, en juillet 2017.

José Izquierdo (Soulier d'Or 2016)

José Izquierdo (Soulier d'Or 2016)

© Belga

En 2016, le médian colombien fut l'un des principaux artisans du titre de champion de Belgique remporté par le Club de Bruges. Comme nombre de ses prédécesseurs, José Izquierdo profita de son Soulier d'Or pour décrocher un juteux contrat outre-Manche. En août 2017, il fut en effet transféré à Brighton & Hove Albion, néo-promu en Premier League. Montant de la transaction : 13,5 millions de livres sterling.

Ruud Vormer (Soulier d'Or 2017)

Ruud Vormer (Soulier d'Or 2017)

© Belga

Grandissime favori lors de l'élection du Soulier d'Or 2017, le capitaine du Club Bruges est le dernier lauréat en titre. Travailleur infatigable et leader charismatique, il symbolise parfaitement la réussite des « Blauw en Zwart ». Vainqueur de la Coupe (2015), du Championnat (2016 et 2018) et de la Supercoupe (2016), Vormer est le troisième Néerlandais à se chausser d'or après ses illustres compatriotes Johan Boskamp et Robby Rensenbrink.



Vous pouvez suivre toutes les rencontres de la Jupiler Pro League et de la Proximus League sur Proximus TV grâce à l'abonnement Football Belge. Pas encore d'abonnement ? Ne perdez pas un instant et découvrez l'offre foot de Proximus TV !

Top