Vince « The Prince » : dix ans de règne à Manchester City

Le 22 août 2008, l’ex-Anderlechtois rejoignait Manchester City en provenance d’Hambourg, où sa carrière était quelque peu dans l’impasse. En une décennie, Vincent est devenu le véritable leader charismatique des « Citizens ». Son parcours en dix étapes.
Vince « The Prince » : dix ans de règne à Manchester City

© EPA

Les premiers pas

Les premiers pas

© EPA

Le 22 août 2008, Vincent Kompany faisait sa Joyeuse Entrée en Premier League. Il débarquait tout droit d’Hambourg suite à un différend l’opposant à la direction du club. Montant de la transaction : seulement 8,5 millions d’euros. À peine deux jours plus tard, il faisait ses grands débuts comme défenseur central contre West Ham United. Un baptême du feu ponctué par une victoire sur le score sans appel de 3-0 en faveur des « Skyblues ».


Premier but

Premier but

© EPA

Cinq journées de compétition : il n’en fallut pas davantage à Vincent Kompany pour inscrire son premier but dans le championnat anglais. C’était le 28 septembre 2008 contre Wigan. Alors que City était mené 1-0, Kompany, magistralement servi par Elano, égalisa d’une volée à la 22ème minute de jeu.  Ce goal « historique » ne permit cependant pas aux Mancuniens d’éviter la défaite, l’Égyptien Zaki inscrivant le but de la victoire douze minutes plus tard suite à un penalty contestable.

Premier trophée

Premier trophée

© EPA

Après le rachat de City par le cheikh Mansour en 2008, les Mancuniens durent patienter trois saisons avant d’engranger leur premier trophée. Le 14 mai 2011, City remportait son premier titre depuis 35 ans en battant Stoke City en finale de la FA Cup grâce à un but de Yaya Touré à la 74ème minute. Kompany fut le premier Belge à avoir l’honneur de soulever ce trophée.

Un but capital contre Manchester United

Un but capital contre Manchester United

© EPA

Un but dont la célébration est restée dans toutes les mémoires. Le 30 avril 2012, à deux journées de la fin du championnat, les pensionnaires de l’Etihad Stadium délogent leur éternel rival de Manchester United du fauteuil de leader et s’envolent vers le titre. Une victoire acquise par le plus petit écart grâce à une tête magistrale de Vincent Kompany en toute fin de première période.  

Premier titre de champion (2012)

Premier titre de champion (2012)

© EPA

S’ils voulaient être sacrés champions deux semaines après leur victoire historique face à ManU, les « Citizens » n’avaient d’autre alternative que de battre l’équipe de Queens Park Rangers, menacée de relégation. Menant 1-0 à la pause, City se faisait cueillir à froid à la 52ème  minute, sur une des rares occasions de QPR, qui doublait le score quelques minutes plus tard. Menés sur leur terrain, les « Skyblues » voyaient le titre s’envoler. Le miracle se produisit dans les arrêts de jeu grâce à une tête de Dzeko à la 92ème minute et un exploit individuel d’Agüero soixante secondes plus tard. Les « Citizens » remportaient leur premier titre de champions d’Angleterre depuis 1968.

Premier League Player of the Season

Premier League Player of the Season

© EPA

2011/2012 fut, pour Vincent Kompany, une saison faste. En plus d’avoir remporté le titre de champion d’Angleterre, notre compatriote fut désigné meilleur joueur de la saison en Premier League. Une récompense honorifique qui n’avait été attribuée à aucun Belge avant lui ! Depuis, un autre de nos concitoyens, en l’occurrence Eden Hazard, a également hérité de ce précieux trophée.  

Blessures à répétition

Blessures à répétition

© EPA

La carrière de Vincent Kompany est jalonnée de pépins physiques. Depuis la saison 2013/2014, les blessures à l’aine et au mollet, les claquages et autres déchirures se sont succédé à un rythme infernal. Au grand désespoir de l’entraîneur Pep Guardiola, le bruit ayant couru que Vincent pourrait quitter le club. Parfaitement rétabli aujourd’hui, Vince « The Prince » est redevenu un pion indispensable dans l’effectif de City.

Une avalanche de titres

Une avalanche de titres

© EPA

Le titre remporté à l’issue de la saison 2011/2012 était le présage de nombreux succès. En 2012, outre le Championnat, City remporta le « Community Shield », l’équivalent de la Super Coupe. Lors de la saison 2013/2014, les « Citizens » réalisèrent le doublé Championnat/Coupe de la Ligue. Après une légère accalmie et l’arrivée de Pep Guardiola, ils réitérèrent l’exploit de 2013.

« Here’s to you Vincent Kompany »

« Here’s to you Vincent Kompany »

© EPA

Comme nous l’avons vu, les dernières saisons de Vincent Kompany ont été gâchées par de nombreuses blessures. Lorsqu’il est en pleine possession de ses moyens, il reste néanmoins un pion indispensable au centre de la défense mancunienne. Notre Diable Rouge jouit en outre d’une cote de popularité exceptionnelle. Très apprécié des fans pour ses talents footballistiques, il l’est tout autant pour ses qualités humaines. Les supporters lui ont d’ailleurs rendu un vibrant hommage par le biais d’une chanson intitulée « Here’s to you Vincent Kompany, City loves you more than you will know.»

« Il est une légende de ce club »

« Il est une légende de ce club »

© EPA

Manchester City a célébré le dixième anniversaire de l’arrivée de Kompany au moyen d’une vidéo débordant de compliments et de louanges. Son coéquipier Kevin De Bruyne a notamment déclaré : « Il est une légende de ce club.» Quant à Pep Guardiola, il s’est également montré dithyrambique : « Pour rester dix ans dans le même club, il faut être quelqu’un sortant de l’ordinaire. C’est un honneur de travailler avec toi.» À City, tout le monde porte à notre compatriote un attachement et une affection indéfectibles.


Top