Cet été, ces joueurs ont dit adieu à leur équipe nationale

Chaque été, c’est le même topo : soucieux de privilégier leur carrière en club et de consacrer davantage de temps à leur famille, un certain nombre d’internationaux renoncent définitivement à porter le maillot de leur équipe nationale. Coup de projecteur sur ces joueurs qui, cet été, ont décidé de ne plus représenter leur pays.
Cet été, ces joueurs ont dit adieu à leur équipe nationale

Wesley Sneijder

Wesley Sneijder

Avec 134 capes, Wesley Sneijder est le recordman absolu du nombre de sélections en équipe nationale néerlandaise. Finaliste du Mondial 2010 avec les Pays-Bas, le Néerlandais a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale à l’issue de la rencontre amicale opposant, le 6 septembre dernier, les « Oranje » au Pérou. L’actuel milieu de terrain du club qatari Al Gharafa a inscrit 31 buts sous la tunique batave. Avant son transfert dans la péninsule arabique, le natif d'Utrecht a porté les couleurs de l'Ajax Amsterdam, du Real Madrid, de l'Inter Milan, de Galatasaray et de Nice. Son plus grand regret est probablement la non qualification des Pays-Bas pour le dernier Mondial en Russie.  

Andrés Iniesta

Andrés Iniesta

Cet été, « El Blanquito » (littéralement « Le visage pâle ») a dit adieu à la fois au FC Barcelone et à l’équipe nationale. Peu avant la Coupe du monde en Russie, celui qui fut le maître à jouer du Barça pendant seize ans annonçait son départ pour le club japonais du Vissel Kobe. À l’issue d’un Mondial extrêmement décevant (la « Roja » fut éliminée par le pays organisateur au stade des huitièmes de finale), Iniesta décida également de mettre un terme à une carrière internationale ponctuée par 136 capes, 13 buts, deux titres européens et une Coupe du Monde.

Gerard Piqué

Gerard Piqué

Petit à petit, la sélection espagnole tourne la page de la génération dorée qui a dominé le football mondial entre 2008 et 2012. Après Andrés Iniesta, c’est au tour du défenseur Gerard Piqué d’annoncer sa retraite internationale. Son compteur restera donc bloqué à 102 sélections et 5 buts. Au centre de nombreuses polémiques en raison de son engagement politique en faveur de l’indépendance de la Catalogne, « Geri » fut de tout temps la cible de la presse et des supporters espagnols opposés à ses convictions séparatistes.

David Silva

David Silva

Avec le renoncement de David Silva, la « Roja » perd un autre de ses pions majeurs. À 32 ans, l’actuel milieu de terrain de Manchester City a annoncé cet été la fin de sa carrière internationale, suivant les pas de ses coéquipiers Iniesta et Piqué. Double vainqueur de l’Euro et champion du monde 2010, le Canarien a endossé, depuis ses débuts en 2006,  le maillot rouge et or de la Roja à 129 reprises et inscrit 37 buts. La fin de sa carrière internationale coïncide malheureusement avec l’élimination de l’équipe d’Espagne en huitième de finale du dernier Mondial.

Mario Mandžukic

Mario Mandžukic

Deuxième meilleur buteur de l’Histoire de la Croatie derrière Davor Suker, l’actuel pensionnaire de la Juventus a annoncé sa retraite internationale le mardi 14 août dernier. Durant le dernier Mondial, l’attaquant de 32 ans fut crédité de trois buts, dont celui de la victoire face à l’Angleterre en demi-finale. Également buteur en finale contre la France, il ne put cependant éviter la défaite des siens. Joueur de caractère, passé par de grands clubs européens tels que l'Atlético Madrid ou le Bayern Munich, Mandžukic inscrivit la bagatelle de 33 buts en 89 sélections sous le maillot à damiers des « Vatreni ».

Danijel Subašic

Danijel Subašic

Après Mandžukic, un autre cadre renonce à porter les couleurs de la Croatie. Âgé de 33 ans, le gardien de l'AS Monaco a annoncé sa retraite internationale après avoir représenté son pays à 44 reprises. Le natif de Zadar est devenu l'un des héros de l'épopée en Russie, où la sélection croate a obtenu le meilleur résultat de son histoire. Il s'est notamment illustré lors de deux séances de tirs aux buts : en huitième de finale face au Danemark (trois tirs arrêtés) et en quart de finale face à la Russie (2 penalties stoppés).

Yuri Zhirkov

Yuri Zhirkov

Considérée a priori comme le pays hôte le plus faible de l’histoire de la Coupe du monde, la Russie a surpris tous les observateurs en se hissant en quarts de finale, éliminant au passage l’Espagne. Ce succès, elle le doit notamment au « vétéran » Yuri Zhirkov dont ce fut le dernier baroud d’honneur. Crédité de 81 sélections pour 2 buts inscrits sous le maillot de la « Sbornaya », le latéral gauche du Zénith Saint-Pétersbourg tire sa révérence à l’âge de 35 ans.

Mesut Özil

Mesut Özil

Voici une retraite qui a fait grand bruit. Violemment critiqué pour avoir posé en photo aux côtés du très contesté président turc Recep Erdogan, le meneur de jeu d’Arsenal, âgé de 29 ans, a annoncé sa retraite internationale en ces termes : « En raison des événements récents, je ne jouerai plus pour l’Allemagne au niveau international tant que subsistera ce sentiment de racisme et d’irrespect.»

Gianluigi Buffon

Gianluigi Buffon

Le retrait de la scène internationale du mythique gardien de but de la Juve marque la fin d’une époque. Âgé de 40 ans, Gigi Buffon a défendu la cage de la « Squadra Azzurra » à 176 reprises. Impressionnant ! Champion du monde en 2006, il s’en est malheureusement allé sur la pointe des pieds. La dernière rencontre à enjeu qu’il a disputée fut le match de barrage perdu contre la Suède. Privé de Mondial, Buffon a également quitté cet été la « Vieille Dame » pour le PSG.

Hal Robson-Kanu

Hal Robson-Kanu

Un nom que les supporters des Diables Rouges sont incapables de prononcer sans grincer des dents. Lors du quart de finale opposant la Belgique au Pays de Galles, l’attaquant gallois mit définitivement fin aux espoirs belges de remporter l’Euro 2016. À la 55ème minute de la rencontre, sur un centre venu de la droite, il élimina deux défenseurs d’une remarquable feinte de corps, avant de s’en aller crucifier Thibaut Courtois d’un plat du pied imparable. Sans club à l’époque, sa prestation lui valut d’être recruté par le club de West Bromwich Albion. Âgé de 29 ans, le bourreau des Diables Rouges, capé à 44 reprises, a annoncé que le temps était venu de se consacrer exclusivement à son club et à sa famille.

Reza Ghoochannejhad

Reza Ghoochannejhad

Ayant défendu les couleurs de Saint-Trond et du Standard de Liège entre 2011 et 2014, l’Iranien est une vieille connaissance de la Jupiler Pro League. Sélectionné à 44 reprises en équipe nationale pour 16 buts marqués, Reza faisait partie de la sélection iranienne lors du Mondial en Russie, sans toutefois disputer la moindre minute de jeu. Agé de 30 ans, il a annoncé sa retraite internationale à l’issue du tournoi.



Vous pouvez suivre toutes les rencontres de la Liga, Bundesliga, Serie A ou Jupiler Pro League sur Proximus TV grâce à l'abonnement Football Belge. Pas encore d'abonnement ? Ne perdez pas un instant et découvrez l'offre foot de Proximus TV !

Top