11 transferts de joueurs belges manqués

Notre pays est une véritable pépinière de talents. Si la Jupiler Pro League constitue souvent un tremplin vers des championnats prestigieux, tutoyer les sommets n'est pas toujours une sinécure. De nombreux prétendants à une carrière au plus haut niveau (re)font leurs valises plus tôt que prévu ou vont chercher refuge dans un club de moindre envergure. Voici une sélection de 11 transferts de joueurs belges n'ayant pas répondu aux attentes.
11 transferts de joueurs belges manqués

© Belga

Notre pays est une véritable pépinière de talents. Si la Jupiler Pro League constitue souvent un tremplin vers des championnats prestigieux, tutoyer les sommets n'est pas toujours une sinécure. De nombreux prétendants à une carrière au plus haut niveau (re)font leurs valises plus tôt que prévu ou vont chercher refuge dans un club de moindre envergure. Voici une sélection de 11 transferts de joueurs belges n'ayant pas répondu aux attentes.

Steven Defour

Steven Defour

© Belga

Lorsqu'il évoluait au Standard de Liège, Steven Defour accéda au rang de Diable Rouge et remporta le Soulier d'Or. Transféré au FC Porto en 2011, le Malinois ne parvint pas à s'imposer sous le maillot des « Dragons ». Après avoir passé pratiquement trois ans sur le banc des réserves, Defour décida de rentrer au pays afin de relancer sa carrière. Pas pour endosser la vareuse de son club de cœur, le Standard, mais celle de l'éternel rival, en l'occurrence le Sporting d'Anderlecht.

Sven Kums

Sven Kums

© Belga

Formé au Sporting d'Anderlecht, Sven Kums a pas mal bourlingué, transitant par le Lierse, Courtrai, Heerenveen et Zulte Waregem, avant de littéralement exploser sous les couleurs de La Gantoise. Après avoir remporté le titre de champion de Belgique avec le club gantois et mené une remarquable campagne en Champions League, Kums fut transféré à Watford lors du mercato d'été 2016 et prêté, dans la foulée, à l'Udinese. Après un départ en fanfare, il disparut complètement des écrans radar. Soucieux de relancer sa carrière, Kums vient de signer au Sporting d'Anderlecht, le club où il a grandi, afin de suppléer au départ de Youri Tielemans.

Christian Benteke

Christian Benteke

© Belga

Intenable dans les airs, Christian Benteke s'est battu pendant trois ans corps et âme afin d'éviter que le club d'Aston Villa ne soit relégué en deuxième division anglaise. Transféré à Liverpool en juillet 2015 pour la coquette somme de 46,5 millions d'euros, « Big Ben » n'entrait cependant pas dans les plans de Jürgen Klopp, le nouveau coach arrivé sur les bords de la Mercey suite au limogeage de Brendan Rodgers. Après une année ratée sous le maillot des « Reds », notre Christian national défend désormais les couleurs du club londonien de Crystal Palace.

Nill De Pauw

Nill De Pauw

© Belga

Considéré à ses débuts comme l'un des grands espoirs du foot belge, le natif de Kinshasa n'est jamais parvenu à intégrer un grand club. Après avoir été pendant sept saisons l'un des piliers du KSC Lokeren, De Pauw intégra le noyau du club de Guingamp en 2015, sans parvenir à vraiment s'imposer. Après deux saisons dans les Côtes d'Armor, il vient de rentrer au bercail pour rejoindre Zulte Waregem.

Marvin Ogunjimi

Marvin Ogunjimi

© Belga

L'attaquant belge d'origine nigériane fut, avec Jelle Vossen, l'un des principaux artisans du titre de champion de Belgique remporté par le KRC Genk en 2011. Ce fut hélas son dernier fait d'armes au sein du club limbourgeois. Son transfert à Majorque en décembre 2011 marqua le début d'une véritable descente aux enfers. N'entrant pas dans les plans de l'entraîneur Joachim Caparros, Marvin ne disputa que sept rencontres pour son nouveau club. Son retour en Belgique ne fut pas plus concluant. Après avoir transité sans succès par le Standard, le Beerschot et Louvain, il entama un périple international qui le mena en Norvège, en Corée, en Thaïlande, en Albanie et, finalement, au Kazakhstan où il défend actuellement les couleurs du FC Okjetpes.

Björn Vleminckx

Björn Vleminckx

© Belga

Surnommé le « Witte van Puurs », Björn Vleminckx a littéralement cassé la baraque lors de son passage dans le club néerlandais du NEC Nijmegen. L'Anversois termina sa seconde saison sous le maillot noir, rouge et vert avec, en poche, le titre de meilleur buteur d'Eredivisie, trouvant le chemin des filets à 23 reprises. Transféré en 2011 au FC Bruges pour la somme de 3,3 millions d'euros, il ne parvint pas à concrétiser les espoirs placés en lui. Il évolue actuellement en qualité d'attaquant au Royal Antwerp.

Jelle Van Damme

Jelle Van Damme

© Belga

Passé successivement par l'Ajax Amsterdam, Southampton et le Werder Brême, Van Damme signa en 2006 au Sporting d'Anderlecht. Après quatre saisons fructueuses sous le maillot mauve et blanc, le Lokerennois tenta l'aventure britannique et posa ses valises à Wolverhampton. À peine six mois plus tard, il était de retour au pays et endossait d'emblée le brassard de capitaine du Standard.

Matz Sels

Matz Sels

© Belga

Transféré du Lierse à La Gantoise pour une bouchée de pain, Sels fit les beaux jours du club flandrien pendant deux saisons. Nanti d'un titre de gardien de l'année et retenu en équipe nationale pour les éliminatoires de l'Euro 2016, il fut transféré à Newcastle pour plus de six millions d'euros. Hélas, à l'instar de ses ex-coéquipiers Kums et Depoitre, son transfert fut loin d'être un succès. Après une seconde partie de saison compliquée sous le maillot des « Magpies », Sels défendra la saison prochaine la cage du Sporting d'Anderlecht.

Laurent Depoitre

Laurent Depoitre

© Belga

L'attaquant Laurent Depoitre est l'un des grands artisans du premier titre de champion de Belgique remporté par La Gantoise en 2015. Après deux saisons brillantes sous la vareuse des « Buffalos », le robuste avant-centre s'exila au FC Porto, où il fut littéralement mis sur une voie de garage. Après sa mésaventure portugaise, Depoitre a l'occasion de relancer sa carrière en signant pour le club anglais d'Huddersfield Town, fraîchement promu en Premier League.

Koen Daerden

Koen Daerden

© Belga

En 2006, le FC Bruges mit quatre millions d'euros sur la table afin d'attirer au stade Jan Breydel le brillant milieu de terrain de Genk.  À l'époque, il s'agissait d'un montant record pour le championnat belge.Victime de blessures à répétition, le fils de l'ex-footballeur Jos Daerden ne parvint jamais à justifier la somme déboursée par les dirigeants brugeois. Après être passé par le Standard, Saint-Trond et Maastricht, Koen Daerden raccrocha les crampons en 2013, à l'âge de 31 ans.

Stein Huysegems

Stein Huysegems

© Belga

Après des débuts plus que prometteurs au Lierse, Stein Huysegems fut recruté en 2006 par le club néerlandais de Feyenoord, sans jamais parvenir à s'y imposer. Un an après son arrivée à Rotterdam, il signa un contrat de trois ans avec le FC Twente, sans convaincre davantage. International belge à quinze reprises, Huysegems passa ensuite par Genk, Roda JC et le club néo-zélandais de Wellington Phœnix, avant d'échouer à Dessel Sport, un club de Proximus League (deuxième division belge).

Top