One day, one goal: Sonny Anderson ponctue un chef d'oeuvre collectif de Lyon contre l'Inter

Lyon a connu son apogée au début des années 2000 avec sept titres consécutifs de champion de France. Les Gones ont également brillé en Ligue des champions avec des victoires de prestige et des buts sensationnels inscrits contre les plus grands. Le premier but de Sonny Anderson face à l'Inter en 2002 restera assurément dans les mémoires des supporters lyonnais.
One day, one goal: Sonny Anderson ponctue un chef d'oeuvre collectif de Lyon contre l'Inter

© Belga/AFP

Nous sommes le 22 octobre 2002. L'Olympique lyonnais est en position favorable au moment de recevoir l'Inter Milan à Gerland dans le cadre de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Les troupes de Paul Le Guen se sont, certes, inclinées en ouverture à l'Ajax Amsterdam mais elles ont rectifié le tir par la suite avant une large victoire face à Rosenborg (5-0) et un succès de prestige en Italie (1-2).

En tête de son groupe, Lyon sait que rien n'est fait. L'Inter Milan d'Héctor Cúper est revanchard et souhaite lui ravir la première place. Les Nerazzurri se déplacent avec la grosse armada: Francesco Toldo, Javier Zanetti, Sergio Conceiçao, Hernán Crespo ou encore Christian Vieri sont titulaires.

L'ouverture du score exceptionnelle de Lyon

L'ouverture du score exceptionnelle de Lyon

© Belga/AFP

Les Français ne sont cependant pas en reste. Grégory Coupet, Juninho ou encore Sonny Anderson font partie du onze de base lyonnais. L'attaquant brésilien sera d'ailleurs le premier à se mettre en évidence. Du moins, il profitera à merveille d'un travail magistral de ses coéquipiers. Digne du tiki-taka de la grande époque barcelonaise, Vikash Dhorasoo, Eric Carrière et Mahamadou Diarra combinent rapidement au milieu de terrain avant que Carrière ne réalise un une-deux d'école avec Anderson. Le buteur lyonnais se retrouve alors seul devant Toldo qu'il ajuste calmement pour mettre les Gones aux commandes.

Lyon rejoint finalement les vestiaires avec un avantage de 2-1, après un but contre son camp de Claudio Caçapa et une réalisation de Carrière. En seconde période, l'Inter renverse la rencontre en à peine 11 minutes grâce à un doublé de Crespo. Sonny Anderson, pour son deuxième but de la soirée, fixera finalement le score à 3-3.

Malgré ce match mémorable, Lyon se sabotera par la suite avec une défaite à domicile contre l'Ajax mais surtout un match nul surprise à Rosenborg. Les hommes de Jean-Michel Aulas termineront alors 3ème du groupe, à égalité de points avec les Néerlandais, deuxièmes. Cette année-là, l'Inter ira jusqu'en demi-finale de la Ligue des champions pour s'incliner face à son rival du Milan AC. Lyon, de son côté, tombera en seizième de finale de la Coupe UEFA face aux modestes turcs de Denizlispor mais se consolera en championnat avec un deuxième titre consécutif.

Toujours plus de buts ? Profitez de la classe de Ronaldinho contre Chelsea en 2005.

Appréciez également ci-dessous le but collectif de Lyon contre l'Inter:

Top
t