Le retour de l'UEFA Champions League : ce qu'il faut savoir

L'hymne de la Ligue des Champions retentira à nouveau dès le mardi 17 septembre. La grand-messe européenne reprend ses droits. Petit tour d'horizon des événements passés et à venir.
Le retour de l'UEFA Champions League : ce qu'il faut savoir

Deux clubs belges en phase de poules

Deux clubs belges en phase de poules

© photonews

La réputation du football belge n'est plus à faire. Outre le fait que de nombreux joueurs belges évoluent au plus haut niveau dans les grands championnats européens, notre pays compte cette année deux représentants en Ligue des Champions. Une première depuis 2005 ! En s'imposant 2-1 à domicile face à Linz lors des barrages, le FC Bruges a décroché son billet pour la phase de poules et rejoint le KRC Genk, qualifié d'office en tant que vainqueur de la Jupiler Pro League.

L’UEFA Champions League est à suivre en intégralité sur les chaînes de Proximus Sports. Découvrez l’offre sport de Proximus Pickx !

Première expérience en C1

Première expérience en C1

© photonews

Atalanta Bergame, un adversaire à ne pas sous-estimer. La saison dernière, l'équipe de Timothy Castagne a frappé un grand coup en terminant troisième du championnat de Serie A. Un exploit qui a permis au club lombard de se qualifier pour la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. L'Atalanta compte sur le renfort de l'Ukrainien Ruslan Malinovskyi, un transfuge de Genk, ainsi que sur l'explosivité du canonnier colombien Duván Zapata pour s'illustrer au plus haut niveau.

Ronaldo, l'homme de tous les records

Ronaldo, l'homme de tous les records

© photonews

Qui de Lionel Messi ou de Cristiano Ronaldo est le meilleur joueur en activité ? La question est loin d'être tranchée. Il n'en demeure pas moins que le Portugais possède les meilleures statistiques en Ligue des Champions. Petit florilège : plus grand nombre de passes décisives, plus grand nombre de buts marqués, plus grand nombre de buts inscrits en finales, seul joueur à avoir marqué lors de trois finales, seul joueur à avoir marqué dans toutes les rencontres de phases de groupes... Ah oui, nous allions oublier : CR7 a remporté la bagatelle de CINQ Coupes aux Grandes Oreilles !

Phase de groupes

Phase de groupes

© photonews

Tous les observateurs s'accordent à dire que les clubs belges ont bénéficié d'un tirage de rêve. Cependant, étant donné la qualité des forces en présence, la qualification pour le tour suivant est loin d'être acquise.

Dans le groupe A, le FC Bruges a hérité du Real Madrid, du Paris Saint-Germain et du Galatasaray. Quant à Genk, le champion de Belgique en titre, il sera opposé, dans le groupe E, à Liverpool, Naples et Red Bull Salzbourg. Que de grands matchs en perspective ! En ce qui concerne le groupe F, qui réunit le FC Barcelone, le Borussia Dortmund, l'Inter Milan et le Slavia Prague, il fait figure de « groupe de la mort ». Gageons que, en découvrant le tirage, les dirigeants tchèques ont eu des sueurs froides.

Découvrez la composition des huit groupes :

Groupe A :  Paris Saint-Germain (FRA) ; Real Madrid (ESP) ; Club Bruges (BEL) ; Galatasaray (TUR)

Groupe B : Bayern Munich (ALL) ; Tottenham Hotspur (ANG) ; Olympiakos (GRE) ; Étoile Rouge de Belgrade (SER)

Groupe C : Manchester City (ANG) ; Shakhtar Donetsk (UKR) ; Dinamo Zagreb (CRO) ; Atalanta Bergame (ITA)

Groupe D : Juventus Turin (ITA) ; Atlético Madrid (ESP) ; Bayer Leverkusen (ALL) ; Lokomotiv Moscou (RUS)

Groupe E : Liverpool (ANG) ; Naples (ITA) ; RB Salzbourg (AUT) ; Racing Genk (BEL)

Groupe F : FC Barcelone (ESP) ; Borussia Dortmund (ALL) ; Inter Milan (ITA) ; Slavia Prague (TCH)

Groupe G : Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) ; Benfica Lisbonne (POR) ; Olympique Lyon (FRA) ; RB Leipzig (ALL)

Groupe H : Chelsea (ANG) ; Ajax Amsterdam (NED) ; Valence (ESP) ; Lille (FRA)

Une finale chaud bouillante à Istanbul

Une finale chaud bouillante à Istanbul

© photonews

La finale de l'UFEA Champions League aura lieu le samedi 30 mai 2020 à Istanbul. Une finale qui promet d'être chaude et passionnante. Gageons que les supporters turcs, connus pour leur ferveur et leur enthousiasme, mettront un point d'honneur à enflammer le stade olympique Atatürk. D'une capacité de 76 000 spectateurs, le stade Atatürk d'Istanbul, inauguré en 2002, a déjà accueilli une finale en 2005. Une rencontre mémorable qui vit Liverpool battre l'Inter Milan aux tirs aux buts, après avoir été mené 3-0 à la pause.

Les favoris

Les favoris

© photonews

Comme lors de chaque édition, la liste des prétendants à la victoire est longue. On pense avant tout à Liverpool, le tenant du titre, dont la composition est demeurée pratiquement inchangée. Mais les cheiks qui sont propriétaires de Manchester City et du PSG ne s'avouent pas battus d'avance et comptent bien s'adjuger enfin la Coupe aux Grandes Oreilles. Après une longue période de disette, le Bayern Munich et le FC Barcelone jetteront toutes leurs forces dans la bataille afin de (re)conquérir leur titre. Enfin, gageons que les « Merengue » de Zinédine Zidane et les « Bianconeri », emmenés par un Cristiano Ronaldo au sommet de son art, ne s'en laisseront pas facilement conter.

Les faits saillants de l'édition 2018-2019

Les faits saillants de l'édition 2018-2019

© photonews

La saison dernière, le Club Bruges a brillamment défendu l'honneur de la Belgique. Les « Blauw & Zwart » ont montré de belles dispositions face à l'Atlético Madrid, ont pris un point contre Dortmund et ont contribué à l'élimination de Monaco. Troisièmes de leur groupe, les Brugeois ont poursuivi leur parcours en Europa League, où ils ont été rapidement éliminés par le RB Salzbourg.

Quant aux Italiens, ils ont connu bien des déboires lors de la phase de poules, avec l'élimination prématurée de Naples et de l'Inter.

L'Ajax Amsterdam fut incontestablement la révélation de cette édition de la Ligue des Champions. Sous la houlette de l'entraîneur néerlandais Erik ten Hag, les Ajacides se qualifièrent pour le deuxième tour au détriment du Benfica Lisbonne. Les huitièmes de finale furent marqués par une série de rebondissements et de comebacks.

La Juve élimina l'Atlético malgré une défaite 0-2 lors du match aller. Battus 0-2 sur leur terrain par le PSG, les « Red Devils » de Jürgen Klopp s'imposèrent 1-3 au Parc des Princes. Vainqueur 1-2 lors du match aller à Amsterdam, le Real Madrid subit une humiliante défaite à domicile (1-4). Nous assistâmes ensuite à des quarts de finale chargés d'émotion. Après un partage 1-1 face à la Juve au stade Johan Cruyff, les Amstellodamois réussirent l'exploit de battre la « Vieille Dame » 1-2 sur son propre terrain. 

À l'issue d'une rencontre d'anthologie, Manchester City vit ses rêves de victoire s'envoler face aux Londoniens de Tottenham. On crut les « Citizens » sauvés à la 93e minute, mais le but de Sterling fut annulé pour hors-jeu, sur décision du VAR. Opposés à l'Ajax Amsterdam en demi-finale, les « Spurs », qui étaient déjà passés par le chas de l'aiguille lors de la phase de groupes, réalisèrent un nouveau tour de passe-passe. Battus 0-1 à Londres, les hommes de Maurizio Pochettino encaissèrent deux buts à Amsterdam avant que Lucas Moura ne sorte de sa torpeur et ne réalise un triplé historique.

Dans la seconde demi-finale, Liverpool effectua une incroyable remontada. Battus 3-0 à Barcelone, les « Reds » malmenèrent les Catalans à domicile, s'imposant sur le score de 4 buts à rien grâce, notamment, à un doublé de notre compatriote Divock Origi. Dans la finale 100 % anglaise, Liverpool prit l'avantage dès la 2e minute grâce à un pénalty transformé par l'excellent Mo Salah. Dos au mur, Tottenham ne fut jamais vraiment en mesure de refaire son retard. Les « Reds » durent cependant attendre la 87e minute pour faire le break par Origi et remporter cette Coupe aux Grandes Oreilles tant convoitée.

L’UEFA Champions League est à suivre en intégralité sur les chaînes de Proximus Sports. Découvrez l’offre sport de Proximus Pickx !

Top
t