Aleksandar Ceferin insiste auprès de Jean-Michel Aulas (OL) concernant le 3 août

© BELGA