Le coup d'envoi des classiques printanières organisées par Flanders Classics, c'est pour bientôt !

Le 29 février, le Circuit Het Nieuwsblad (ex-Circuit Het Volk) marquera le début des classiques printanières. La réputation des « Flandriennes » a largement dépassé le cadre de nos frontières. Suivies par des millions de téléspectateurs dans le monde, elles font partie des courses que tout professionnel rêve de remporter un jour. L'entreprise qui organise la quasi-totalité des classiques flamandes s'appelle « Flanders Classics » (voir ci-après).
Le coup d'envoi des classiques printanières organisées par Flanders Classics, c'est pour bientôt !

© belga

Flanders Classics, c'est quoi ?

Flanders Classics, c'est quoi ?

© belga

L'objectif de Flanders Classics est de promouvoir les classiques printanières flamandes et de les enraciner dans le calendrier cycliste international. Au total, Flanders Classics organise six « Flandriennes ». Depuis 2010, sous l'égide de son PDG Wouter Vandenhaute, l'entreprise gère le Circuit Het Nieuwsblad, ainsi que le Tour des Flandres (le « Ronde » pour les initiés). Au fil des années, quatre courses se sont ajoutées aux deux précitées. Depuis 2018, Flanders Classics organise également le Superprestige en cyclo-cross et soutient l'action caritative « 1000 kilometer voor Kom Op Tegen Kanker ».

Wouter Vandenhaute

Wouter Vandenhaute

© belga

Flanders Classics est dirigée de main de maître par Wouter Vandenhaute. Il a fondé l'entreprise en 2010, un an après avoir racheté le Tour des Flandres et le Circuit Het Nieuwsblad. Sous sa houlette, le nombre de courses WorldTour de Flanders Classics s'élève désormais à six, hommes et femmes confondus. Épris de modernité (au point de faire modifier en profondeur le parcours du Tour des Flandres), Wouter Vandenhaute a entrepris en 2009, avec le succès que l'on connaît, une vaste opération de dépoussiérage du cyclisme en Belgique.

Les épreuves gérées par Flanders Classics

Les épreuves gérées par Flanders Classics

© photonews

Six courses sont désormais regroupées sous la bannière Flanders Classics. Traditionnellement, le coup d'envoi des classiques flandriennes est donné à Gand, à l'occasion du Circuit Het Nieuwsblad. Cette année, l'épreuve se déroulera le samedi 29 février. Un mois plus tard, à savoir le 29 mars, Gand-Wevelgem marquera le départ de deux semaines de folie. Le 1er avril aura lieu l'épreuve À Travers la Flandre, suivie de près (le 5 avril) par le Tour des Flandres. Surnommé « Vlaanderens Mooiste » (la plus belle des Flandres), le « Ronde » est l'épreuve reine des classiques flamandes et la préparation idéale pour Paris-Roubaix. Viendront ensuite le Grand-Prix de l'Escaut (le 8 avril) et, une semaine plus tard (le 15 avril), la Flèche Brabançonne, dernière épreuve des « Flandriennes ».

Quand les amateurs participent à la fête

Quand les amateurs participent à la fête

© belga

Issue d'une étroite collaboration entre Flanders Classics et Golazo, l'organisation « Peloton » permet aux cyclotouristes de se confronter au parcours (raccourci ou pas) des plus grandes classiques flandriennes. Ces « reconnaissances » ont généralement lieu la veille de l'épreuve principale. « Peloton » participe notamment au « Proximus Cycling Challenge », une initiative regroupant 13 randonnées cyclosportives au cœur des plus belles régions du pays. Des parcours somptueux, de plantureux ravitaillements et quelques surprises pour une expérience unique en son genre.

Cyclo-cross

Cyclo-cross

© belga

Flanders Classics est également présente sur les labourés. Depuis la saison 2018-2019, l'entreprise chapeaute les épreuves du Superprestige. À partir de la saison 2020-2021, Flanders Classics sera aussi responsable de l'organisation de la Coupe du Monde de cyclo-cross.

Great War Remembrance Race

Great War Remembrance Race

© photonews

Le 24 août 2018, Flanders Classics organisait la première édition de la « Great War Remembrance Race ». Cette course avait pour but de célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. S'estimant incapables d'attirer un plateau suffisamment relevé, les organisateurs renoncèrent à poursuivre l'aventure l'année suivante. L'Estonien Mihkel Räim demeurera donc probablement à tout jamais le seul et unique vainqueur de cette épreuve.

Le Circuit Het Nieuwsblad

Le Circuit Het Nieuwsblad

© belga

Le Circuit Het Nieuwsblad inaugure traditionnellement la saison des classiques printanières. Cette compétition et le Tour des Flandres furent les deux premières épreuves courues sous la bannière de Flanders Classics. Créée en 1945 à l'initiative du quotidien néerlandophone Het Volk (d'où le nom de Circuit Het Volk), la course a pris sa dénomination actuelle en 2009, après que le journal Het Volk eut été absorbé par Het Nieuwsblad. Si le départ a traditionnellement lieu à Gand, l'arrivée a été déplacée à diverses reprises (de Gand à Meerbeke en 2018 et de Meerbeke à Ninove en 2019). Le 29 février, le Tchèque Zdenek Štybar et la Néerlandaise Chantal Blaak tenteront de conserver leur titre conquis en 2019.

À ce jour, 56 Belges se sont adjugés la victoire finale (contre à peine 16 coureurs étrangers). Le premier vainqueur fut notre compatriote Jean Bogaerts. Le dernier coureur belge à avoir franchi la ligne d'arrivée en tête est Greg Van Avermaet (2017). Depuis la création de l'épreuve féminine en 2006, aucune Belge n'est parvenue à s'imposer.

Vous pouvez regarder la présentation des équipes féminines et masculines de 't Kuipje en direct à partir de 9h45 via le livestream sur proximuspickx.be. Vous pouvez ensuite regarder en direct la compétition féminine.

Le mercredi 1er avril, vous pourrez suivre À Travers la Flandre Dames Elite en direct via le livestream sur proximuspickx.be.


Le Tour des Flandres

Le Tour des Flandres

© belga

Considéré comme la grand-messe du cyclisme mondial, le « Ronde » est, avec Paris-Roubaix, l'épreuve la plus attendue par les mordus de la « Petite Reine ». Disputé depuis 1913, le Tour des Flandres en est à sa 104e édition, laquelle aura lieu cette année le dimanche 5 avril. L'an dernier, la victoire finale est revenue, chez les hommes, à l'Italien Alberto Bettiol et, chez les dames, à sa compatriote Marta Bastianelli.

La première édition fut remportée par le Belge Paul Deman.Le parcours a considérablement évolué au fil des ans.
En 2012, la ligne d'arrivée fut déplacée de Meerbeke à Audenarde. Disparus du parcours également en 2012, le Bosberg et le Mur de Grammont furent réintégrés en 2017, année de la désignation d'Anvers comme ville de départ. Situé, jusqu'en 2011, à une bonne dizaine de kilomètres de l'arrivée, le « Mur » fut longtemps considéré comme l'ultime rempart permettant au meilleur de s'imposer. Relégué désormais à quelque 95 kilomètres de l'arrivée, il a perdu le rôle de « juge de paix » qui fut si longtemps le sien.

Vous pouvez regarder le Tour des Flandres des Espoirs (U23) en direct le samedi 11 avril via le livestream sur proximuspickx.be.

La Flèche Brabançonne

La Flèche Brabançonne

© belga

À l'issue de deux semaines d'enfer, la Flèche Brabançonne, qui relie Louvain à Overijse, fait la jonction entre les classiques flandriennes et ardennaises. L'épreuve se dispute traditionnellement le mercredi suivant Paris-Roubaix, soit, cette année, le 15 avril. Brillant vainqueur l'an dernier, le Néerlandais Mathieu van der Poel défendra son titre avec toute l'énergie dont il est capable.
Disputée en 1961, la première édition fut remportée par notre compatriote Pino Cerami (1922-2014). La dernière victoire belge remonte à 2018 et est à mettre au crédit de Tim Wellens.

Vous pouvez regarder la Flèche Brabançonne Dames Elite le mercredi 15 avril en direct via le livestream sur proximuspickx.be.

Les 1.000 kilomètres de « Kom Op Tegen Kanker »

Les 1.000 kilomètres de « Kom Op Tegen Kanker »

Les 1 000 kilomètres de « Kom Op Tegen Kanker » constituent indiscutablement l'initiative la plus bienveillante de Flanders Classics. En 4 jours, des équipes de bénévoles parcourent 1.000 kilomètres en vélo, à raison de 2 fois 125 kilomètres par jour. Les plus téméraires peuvent accomplir les 1.000 kilomètres en solitaires, soit 250 kilomètres par jour.

Flanders Classics organise cet événement depuis 2010. Cette année, la dixième édition aura lieu durant le week-end de l'Ascension (du 21 au 24 mai). Depuis l'an dernier, la manifestation est également ouverte aux étrangers. Pour pouvoir participer, vous devez récolter au préalable 5 500 euros. Les 1.000 kilomètres de « Kom Op Tegen Kanker » sont destinés à récolter des fonds pour soutenir la recherche contre le cancer. Ayant été confronté personnellement à la maladie, Wouter Vandenhaute est l'un de ceux qui paient le plus de leur personne durant ces 4 jours.

Top
t