Cyclocross féminin : dix championnes à l'assaut des labourés

La saison cycliste sur route touche à sa fin. Place aux reines du cyclocross. Alors que la jeune garde se bouscule au portillon, les championnes confirmées entendent bien se défendre bec et ongles. Ces dix athlètes sont à suivre sans modération.
Cyclocross féminin : dix championnes à l'assaut des labourés

© Belga

Jolien Verschueren

Jolien Verschueren

© Belga

Absente des labourés depuis avril 2018 en raison d'une tumeur au cerveau, la Courtraisienne de 29 ans a effectué son retour à la compétition le dimanche 8 septembre, à l'occasion du Cross Ethias à Eeklo. Bien qu'elle n'ait pas été en mesure de terminer l'épreuve, sa participation constitue un exploit et une victoire sur l'adversité. Habituée à repousser ses limites (« Ne jamais renoncer », tel est son credo), Jolien a la ferme intention de retrouver son meilleur niveau.

Sanne Cant

Sanne Cant

© Belga

Les premières manches de la Coupe du monde de cyclocross se sont déroulées aux États-Unis en l'absence de notre compatriote, triple Championne du monde de la discipline. « J'ai du mal à digérer le décalage horaire ». Telle est l'explication fournie par la principale intéressée pour justifier sa non-participation aux cross d'Iowa City et de Waterloo. La native d'Ekeren entend se concentrer sur la suite de la saison qu'elle disputera sous le maillot d'un nouveau sponsor, à savoir IKO-Crelan (ex-IKO Beobank).

Marianne Vos

Marianne Vos

© Belga

Surnommée la « Mathieu van der Poel féminine », la Néerlandaise ne connaît aucune limite. À 32 ans, Vos cumule un grand nombre de titres de Championne olympique et de Championne du monde sur route et sur piste. Septuple Championne du monde de cyclocross, elle a également remporté les Championnats d'Europe sur route en 2017, ainsi que la Coupe du monde sur route à quatre reprises. Ces dernières années, elle a été contrainte de courber l'échine face à notre compatriote Sanne Cant. Que cette dernière se méfie : la vengeance est un plat qui se mange froid !

Katerina Nash

Katerina Nash

© Belga

Malgré ses 41 printemps, la Tchèque est loin d'avoir dit son dernier mot. Deuxième de la première manche de la Coupe du monde à Iowa City, elle a remporté haut la main le cyclocross de Waterloo (Wisconsin). Décidément, la garde montante a intérêt à se méfier des vieilles briscardes, qui peuvent compter sur une expérience longue comme un jour sans pain.

Maghalie Rochette

Maghalie Rochette

© Belga

La grande révélation de ce début de saison. Peu habituée aux podiums dans les grands cross, la Canadienne de 26 ans a démarré la campagne hivernale sur les chapeaux de roues. Elle a en effet remporté la première manche de la Coupe du monde de cyclocross, disputée à Iowa City le samedi 14 septembre, devançant la Tchèque Katerina Nash de 7 secondes. Confirmant sa bonne forme, elle s'est adjugé une cinquième place une semaine plus tard, à l'occasion du cross de Waterloo.

Evie Richards

Evie Richards

© Belga

Âgée de 22 ans, cette spécialiste du mountain bike est l'une des nouvelles pépites du cyclocross féminin. Double Championne du monde et triple Championne de Grande-Bretagne chez les Espoirs, la Britannique a créé la surprise en remportant, le 17 décembre 2017, la 6e manche de la Coupe du monde de cyclocross disputée à la Citadelle de Namur. Longtemps absente des labourés l'hiver dernier en raison d'une blessure au genou, elle semble avoir retrouvé tous ses moyens. Lors des deux premières épreuves comptant pour la Coupe du monde, elle s'est classée respectivement cinquième (Iowa City) et troisième (Waterloo).

Inge van der Heijden

Inge van der Heijden

© Belga

En février dernier, à Bogense au Danemark, la Néerlandaise devenait Championne du monde Espoirs, devançant ses compatriotes Fleur Nagengast et Ceylin del Carmen Alvarado sur un podium 100 % orange. Âgée de 20 ans, elle fait cette saison sa Joyeuse Entrée chez les pros. Des débuts plutôt prometteurs puisqu'elle s'est classée deuxième à Eeklo et quatrième à Iowa City, avant de connaître un passage à vide à Waterloo.

Jolanda Neff

Jolanda Neff

© Belga

Grande spécialiste du mountain bike, la Suissesse de 26 ans montre également de belles dispositions en cyclocross. Le 1er janvier 2019, elle remportait, à la surprise générale, le GP Sven Nys et s'emparait, quelques jours plus tard, du titre national dès sa première participation. Cette saison, elle a démarré par une victoire sur le sol américain, avant de s'adjuger la deuxième place à Waterloo.

Clara Honsinger

Clara Honsinger

© Belga

Pour arriver à ses fins, cette Américaine de 22 ans ne ménage pas ses efforts. En septembre, elle a participé à six cross sur le sol américain, parmi lesquels les deux épreuves comptant pour la Coupe du monde, à savoir Iowa City et Waterloo, où elle termina respectivement troisième et quatrième. Un début de saison plus que prometteur pour le grand espoir du cyclocross féminin aux États-Unis.

Maud Kaptheijns

Maud Kaptheijns

© Belga

La Néerlandaise de 25 ans parviendra-t-elle à retrouver la forme exceptionnelle qui fut la sienne il y a deux ans de cela ? Elle a littéralement explosé en octobre 2017, remportant quatre victoires en Superprestige, ainsi qu'un trophée en Coupe du monde. Depuis lors, elle est légèrement moins en jambes, au point de devoir se contenter d'un unique succès l'an dernier (Brico Cross Essen). Cette saison, elle a démarré par une victoire à Eeklo, suivie d'une sixième place à Iowa City et d'une neuvième place à Waterloo.

Top
t