Le cyclocross a aussi son mercato

En football, les contrats des joueurs courent jusqu'à la fin du mois de juin. En cyclisme, les coureurs ont des contrats valables jusque fin décembre. Conséquence : les coureurs de cyclocross changent parfois d'équipe en cours d'hiver, rejoignant une nouvelle formation au 1er janvier. Voici un tour d'horizon des principaux transferts à la charnière 2018-2019.

Le cyclocross a aussi son mercato

© photonews

Wout van Aert

Wout van Aert

© photonews

La saga du contrat de Wout van Aert a dominé l'actualité du cross ces derniers mois. En septembre, le Champion du Monde rompt son contrat avec Sniper Cycling, l'équipe du manager Nick Nuyens. Van Aert n'a pas apprécie que Nuyens ait signé un accord avec l'équipe néerlandaise Roompot en vue d'une fusion avec Veranda's Willems-Crelan. Pour le Champion du Monde, cette rupture de contrat ouvre une période d'incertitude. Il faut d'abord trouver une solution d'urgence en créant une petite structure avec le soutien de Cibel-Cebon. Fin décembre, Wout van Aert peut enfin annoncer qu'il rejoindra dès le 1er mars 2019 la nouvelle équipe Jumbo-Visma. Son contrat avec cette équipe WorldTour court jusque fin 2021.

Mathieu van der Poel

Mathieu van der Poel

© photonews

Mathieu van der Poel sera présent sur les classiques de printemps en 2019. Pour afficher quelques ambitions au départ de courses comme Gand-Wevelgem, la Flèche Brabançonne ou l'Amstel Gold Race, son équipe Corendon-Circus, a obtenu une licence ProContinentale. Des coureurs sur route comme Stijn Devolder, Dries De Bondt ou Roy Jans viendront renforcer la structure. L'encadrement sportif sera lui aussi amélioré, mais  Mathieu van der Poel continuera à combiner dans son programme le cyclocross, le mountain bike et la route. L'été passé, Mathieu a prolongé son contrat jusque fin 2023.

David van der Poel

David van der Poel

© photonews

Au sein de la nouvelle structure Corendon-Circus on retrouvera également David van der Poel. Le frère de Mathieu a signé un nouveau contrat qui le lie à l'équipe du manager Philip Roodhooft jusque fin 2023. Cette saison, il a signé des succès à Baden, Illnau, Lutterbach et Hittnau.

Philipp Walsleben

Philipp Walsleben

© photonews

Philipp Walsleben retourne chez Corendon-Circus. Adieu le cyclocross, bonjour la route... Fin 2017, le coureur allemand avait rompu son contrat avec l'équipe managée par les frères Roodhooft, pour laquelle il roulait depuis 2008. A 31 ans, il relève un nouveau défi : renforcer l'équipe ProContinentale sur route autour et aider son leader, Mathieu van der Poel.

Quinten Hermans

Quinten Hermans

© photonews

Le contrat de Quinten Hermans chez Telenet Fidea Lions court encore jusque fin 2019, mais son départ est un secret de polichinelle. Il quittera l'équipe de Sven Nys à la fin de l'année. Hermans ne veut plus être la troisième roue de la charrette  derrière Toon Aerts et Lars van der Haar. Personne ne sait encore pour quelle équipe il roulera en 2020. Une rumeur prétend que Hans Van Kasteren, son manager (il s'occupe aussi de Corné Van Kessel), montera une nouvelle équipe. De 2000 à 2016, Van Kasteren était aux commandes d'une équipe de cyclocross qui s'est successivement appelée Spaarselect, Fidea et … Telenet Fidea. Il a finalement vendu cette dernière à Sven Nys. 

Lars van der Haar

Lars van der Haar

© photonews

A 27 ans, Lars van der Haar a prolongé son contrat avec  Telenet Fidea-Lions jusque fin 2020. Il est sous contrat avec Sven Nys depuis 2017. Cette saison, il a signé deux victoires: à Grammont et à la Nuit de Woerden.

Tim Merlier

Tim Merlier

© photonews

Tim Merlier a connu une fin d'année difficile: une mauvaise chute sur les poutres pendant le cross de Diegem l'a laissé avec une cuisse en compote. Depuis le 1er janvier, il a repris du service dans sa nouvelle formation: Creafin-Tüv Süd, la deuxième équipe de Pauwels Sauzen-Vastgoedservice, où son manager n'est autre que l'ancien footballeur Timmy Simons. Le Tchèque Michael Boros et Braam Merlier feront aussi partie de cette nouvelle formation. Chez les dames, Eva Lechner est depuis octobre 2018 la porte-drapeau de l'équipe.

Lars Boom

Lars Boom

© photonews

Lars Boom, Champion du Monde de la discipline en 2008, passe de LottoNL-Jumbo à la formation Roompot-Charles. Six fois Champion des Pays-Bas de cross (entre 2007 et 2012), Boom veut briller sur les classiques de printemps mais il a inclus de nombreux cross dans sa préparation à la saison sur route.

Stan Godrie

Stan Godrie

© photonews

Stan Godrie a finalement trouvé une petite place chez Roompot-Charles. Au début de la saison, son avenir paraissait pourtant encore très incertain. Il a finalement été conservé par l'équipe mais sous le statut 'Elite sans contrat'. Après l'hiver, un nouveau point sera fait quant à la suite de sa carrière. Avec Lars Boom et Maud Kaptheijns, Stan Godrie fera partie du noyau cross de la nouvelle équipe de Nick Nuyens.

Wietse Bosmans

Wietse Bosmans

© photonews

Le contrat de Wietse Bosmans avec Steylaerts-777 n'a pas été prolongé. Bosmans a disputé fin novembre sa dernière course en 2018. En fin de contrat, il a forcé sur les doses d'entraînement pour retrouver un job, mais il en est sorti surmené. La carrière de Bosmans a été marquée par des blessures à répétition. Dans les catégories de jeunes, il était pourtant très prometteur avec deux titres de Champion de Belgique (en 2009 chez les juniors et 2012 chez les espoirs) et deux médailles d'argent aux Championnats du Monde chez les U23.
 
Bosmans a fait une coupure de six semaines avant d'enfiler depuis le 1er janvier le maillot de la formation Creafin-TÜV SÜD, la deuxième équipe de Pauwels Sauzen-Vastgoedservice. Il a terminé 21ème au cross de Bruxelles.

Denise Betsema

Denise Betsema

© photonews

Denise Betsema, grande révélation de la saison chez les dames, ne courait au début de cette saison qu'avec laide de quelques sponsors locaux. La Néerlandaise, originaire de l'île de Texel, a remporté quelques cross (Poprad, Lutterbach, Aigle) et, après sa victoire à Neerpelt fin octobre, elle s'est vu proposer un contrat semi-professionnel chez Marlux-Bingoal. Une confiance qui lui a donné des ailes puisqu'elle s'est ensuite imposée à  Wachtebeke, à Coxyde (manche de la Coupe du Monde) et au Scheldecross, à Anvers. Elle a donc reçu logiquement un contrat pro à plein temps. Jusque fin 2021, la Hollandaise de 25 ans fera partie de l'équipe de Jurgen Mettepenningen.

Thalita De Jong

Thalita De Jong

© photonews

Thalita de Jong, Championne du Monde à Heusden-Zolder en 2016, a rejoint cet été la formation Experza-Footlogix. Dès le 1er janvier 2019, elle roulera sous le maillot de l'équipe Chevalmeire, où elle a signé pour trois saisons. Cet hiver, elle n'a pas participé à la moindre course: à 25 ans, la Néerlandaise souffre d'une forme de surmenage et elle n'a plus épinglé un dossard depuis la fin avril 2018.

Alicia Franck

Alicia Franck

© photonews

Alicia Franck était en fin de contrat chez Marlux-Bingoal. Mais la Belge de 24 ans n'a pas pu prolonger et à trouvé refuge sous les couleurs de la formation Experza-Footlogix, où elle espère se relancer après avoir, elle aussi, connu des soucis de santé : une infection compliquée l'a en effet contrainte à prendre du repos et à s'entraîner à basse intensité.

Sophie De Boer

Sophie De Boer

© photonews

Sophie De Boer roule depuis 2014 sous le couleurs de l'équipe sur route Parkhotel Valkenburg. Depuis le 1er janvier 2019, elle est également soutenue par ce sponsor pour les épreuves dans les labourés. Ces deux dernières saisons, la Hollandaise était soutenu par un sponsor privé.

Top