C'est reparti : aperçu des principaux cyclocross hivernaux

Traditionnellement, l'arrivée de l'automne coïncide avec le lancement de la nouvelle saison de cyclocross. Prêts à en découdre, les champions et championnes des labourés fourbissent leur bécane. Aperçu des principales compétitions.
C'est reparti : aperçu des principaux cyclocross hivernaux

© Belga

Koppenbergcross (1er novembre)

Koppenbergcross (1er novembre)

© Belga

Une compétition chère à tous les amoureux de la Petite Reine. Et ce grâce, au légendaire Koppenberg, un raidillon pavé qui est le cauchemar des coureurs du Tour des Flandres. En cause : une pente à 11,6 % de moyenne, avec un passage à... 22 % ! Même s'il se déroule principalement dans les champs environnants, le Koppenbergcross oblige les concurrents à emprunter un secteur qui n'est pas pavé que de bonnes intentions. Vous l'aurez compris, il ne s'agit pas d'une partie de plaisir. Sauf, peut-être, pour Sven Nys, le « cannibale de Baal », vainqueur de l'épreuve à neuf reprises.

Tábor (le 17 novembre)

Tábor (le 17 novembre)

© Belga

Malgré son jeune âge (il a été créé en 1996), le cyclocross de Tábor a déjà un pied dans l'histoire. En vingt-deux années d'existence, la petite ville de Bohême, en République tchèque, a en effet accueilli le championnat du monde à trois reprises. Un maillot arc-en-ciel endossé par Mathieu van der Poel (2015), Zdenek Stybar (2010) et Erwin Vervecken (2001). Le cyclocross de Tábor fait régulièrement partie des épreuves figurant au programme de la Coupe du Monde.

Duinencross (le 25 novembre)

Duinencross (le 25 novembre)

© Belga

Le terrain de jeu préféré de Niels Albert. Au cours de sa (trop) courte carrière, notre compatriote a remporté le Duinencross à deux reprises (2010 et 2013). Il a en outre été sacré Champion du Monde dans les dunes de Coxyde en 2012. Des exploits qui lui ont valu d'obtenir une dune à son nom. Créé en 1969, le Duinencross fait désormais partie des classiques inscrits au calendrier de la Coupe du Monde. La première édition fut remportée par un certain Roger De Vlaeminck.

Druivencross (le 9 décembre)

Druivencross (le 9 décembre)

© Belga

Bien qu'il n'appartienne à aucun challenge de régularité, le cyclocross d'Overijse est l'une des courses les plus prestigieuses du calendrier. Au point d'avoir été baptisé « de moeder van alle crossen » (« la mère de tous les cross »). Disputé pour la première fois en 1960, le Druivencross a vu Roland Liboton s'imposer à seize reprises, dont une fois lors des championnats de Belgique. Quant aux trois dernières éditions, elles ont couronné le Néerlandais Mathieu van der Poel.

Zonhoven (le 16 décembre)

Zonhoven (le 16 décembre)

© Belga

Chaque année, des milliers de spectateurs se rendent en pèlerinage à Zonhoven, afin de voir leurs idoles dévaler le célèbre « Kuil » (littéralement la « fosse »). Les fans venus en masse s'agglutinent de part et d'autre de cette vertigineuse pente sablonneuse, qui est véritablement l'attraction la plus spectaculaire de ce parcours faisant partie du Superprestige. On comprend mieux pourquoi Mathieu van der Poel considère ce cross comme l'un des plus beaux de la saison.

Cyclocross de la Citadelle (le 23 décembre)

Cyclocross de la Citadelle (le 23 décembre)

© Belga

Une compétition relativement récente étant donné qu'elle a vu le jour en 2009, ce qui ne l'empêche pas de faire partie des plus grandes et des plus difficiles. En à peine deux ans, elle a en effet bénéficié d'une promotion, passant de manche de l'ex-Trophée Gazet van Antwerpen à manche de la Coupe du Monde. Un surclassement qu'elle doit en grande partie au somptueux décor de la ville de Namur, avec la Citadelle en toile de fond.

Grand Prix Eric De Vlaeminck (le 26 décembre)

Grand Prix Eric De Vlaeminck (le 26 décembre)

© Belga

Disputée sur le circuit de Terlaemen, à Heusden-Zolder, cette compétition a vu le jour en 2000, en prévision des mondiaux de cyclocross de 2002. Après le championnat du monde, deux autres éditions se sont déroulées en 2003 et 2004. Il a fallu ensuite attendre 2008 pour que le GP Eric De Vlaeminck soit inscrit de manière récurrente au calendrier de la Coupe du Monde, en hommage au septuple champion du monde.

Azencross (le 28 décembre)

Azencross (le 28 décembre)

© Belga

Disputé à Loenhout, dans la province d'Anvers, le Cross des As est également celui des premières fois. La compétition fut en effet la première à accueillir les championnats européens et mondiaux, à posséder son propre site internet, à être suivie en live et à organiser une course féminine. Faisant initialement partie du Trophée Gazet van Antwerpen, l'Azencross est devenu le Trophée Banque Bpost lors de la saison 2012-2013, puis le Trophée AP Assurances en 2016-2017. La compétition a également été trois années de suite une manche de la Coupe du Monde de cyclocross (saisons 1993-1994, 1994-1995 et 1995-1996).

Diegem (le 30 décembre)

Diegem (le 30 décembre)

© Belga

Le cyclocross de Diegem est une compétition unique et singulière qui, depuis 2000, se déroule en nocturne à la lumière artificielle. Alors qu'un cyclocross démarre généralement à 15 heures, celui de Diegem s'élance à 17 heures. Une particularité qui n'est pas pour déplaire au Néerlandais Mathieu van der Poel, lui qui a remporté les quatre dernières éditions.

Grand Prix Sven Nys (1er janvier)

Grand Prix Sven Nys (1er janvier)

© Belga

De grands coureurs possèdent une compétition à leur nom. Tel est notamment le cas de Sven Nys. L'épreuve, créée en 2000 en l'honneur du « cannibale de Baal », se déroule le Jour de l'An et fait partie du Trophée des AP Assurances (DVV Verzekeringen Trofee). Sven Nys a remporté 12 des 19 éditions de son Grand Prix, ce qui en fait le recordman absolu.

Grand Prix Adrie van der Poel (le 27 janvier)

Grand Prix Adrie van der Poel (le 27 janvier)

© Belga

Tant en cyclocross que sur route, le Néerlandais a tutoyé les sommets. Aujourd'hui, le gendre de Raymond Poulidor est un architecte de parcours reconnu et apprécié. Un cyclocross à son nom semblait donc une évidence. Et quoi de plus logique que d'organiser la compétition dans son village natal d'Hoogerheide ? Créé en 2003, le GP Adrie van der Poel a accueilli à deux reprises une manche du championnat du monde.

La Coupe du monde UCI et le Superprestige sont disponibles gratuitement pour tous les clients de Proximus TV via le canal 11. Ne manquez pas une seconde de course grâce au live streaming de www.proximus-sports.be !
 
En savoir plus sur l'offre sport de Proximus TV.

Top