Lance Armstrong avoue s'être dopé dès l'âge de 21 ans

© BELGA