Milan-Sanremo - Puncheurs et sprinteurs se défient sur les routes de la 'Primavera' © BELGA

Milan-Sanremo, le premier des cinq Monuments annuels du cyclisme, connaît samedi sa 109e édition. La 'Primavera', disputée sur le parcours habituel de 291 kilomètres, promet une nouvelle lutte entre puncheurs et sprinteurs. L'an dernier, le Polonais Michal Kwiatkowski avait devancé le champion du monde, le Slovaque Peter Sagan et le Français Julian Alaphilippe dans un sprint à trois.

Milan-Sanremo est la classique la plus longue de la saison. La première ascension, le Passo del Turchino, est placée au 142e kilomètre. Une centaine de kilomètres plus loin suivront coup sur coup le Capo Mele, le Capo Cervo et le Capo Berta. Mais les favoris ne devraient pas se dévoiler avant l'ascension de la Cipressa, à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. A partir de là, tout va très vite jusqu'au pied du Poggio, une pente de 3,7 kilomètres dont le sommet est situé à 5,4 kilomètres de la ligne d'arrivée.
Le trio gagnant de l'année dernière, Kwiatkowski, Sagan et Alaphilippe, peut à nouveau rêver d'une victoire sur la via Roma. Mais pour cela, les trois hommes devront à nouveau se débarrasser des sprinteurs sur le Poggio, voire même avant.
Sans quoi, le sprint massif, à l'honneur en 2014, 2015 et 2016, sera une nouvelle fois d'actualité. En cas d'emballage final, les favoris devraient s'appeler Arnaud Démare et Alexander Kristoff, deux anciens vainqueurs, mais aussi Elia Viviani. Les deux Allemands Marcel Kittel, dont c'est la première participation à la 'Primavera', et André Greipel sont également à pointer parmi les outsiders, à condition qu'ils soient capables de rester avec les meilleurs après autant de kilomètres.
Quant à Matteo Trentin, Sonny Colbrelli, Edvald Boasson Hagen et Michael Matthews, ils peuvent - comme Sagan - se défendre dans l'emballage final mais aussi en cas d'attaque.
Dix-sept Belges, dont Philippe Gilbert, qui rêve d'accrocher un nouveau Monument à son palmarès, Greg Van Avermaet et le champion de Belgique Oliver Naesen, seront au départ.