Ces joueurs brilleront par leur absence lors du Mondial

Ces joueurs brilleront par leur absence lors du Mondial

© Photonews

Que Roberto Martinez ait choisi de ne pas emmener Radja Nainggolan dans ses bagages, est désormais une certitude. Mais le Ninja ne sera pas le seul grand nom à manquer à l'appel du Mondial russe. Outre les malchanceux qui devront faire l'impasse sur la compétition pour cause de blessure, de nombreux joueurs de haut niveau n'ont pas trouvé grâce aux yeux de leurs sélectionneurs respectifs. Découvrez ici les malheureux footballeurs qui assisteront à la Coupe du monde depuis les tribunes...

Radja Nainggolan et Christian Benteke

Radja Nainggolan et Christian Benteke

© Photonews

Tout a déjà été dit à propos de la non-sélection de Radja Nainggolan. Le sélectionneur fédéral Roberto Martinez a en effet justifié son choix de ne pas conserver le médian de la Roma en invoquant des raisons tactiques. Invité-surprise il y a 4 ans au Brésil, Divock Origi ne sera pas du voyage cette fois-ci. Rien d'étonnant après la saison en dents de scie de l'attaquant international belge, prêté du côté de Wolfsburg. La dernière sélection de l'attaquant de Liverpool remonte il est vrai à 2016....

Auteur d'une saison chaotique qui l'a vu quitter Everton cet hiver pour rejoindre l'Olympiakos, Kevin Mirallas n'a pas réussi son pari et, après l'Euro en France, assistera à un second tournoi consécutif depuis son canapé.

S'il figurait bien parmi les 28 joueurs pré-sélectionnés et s'il a disputé 45 minutes face au Portugal lors du premier match de préparation de la Belgique, Christian Benteke a quitté la mort dans l'âme l'effectif des Diables. L'attaquant de Crystal Palace avait déjà manqué le Mondial 2014 au Brésil, victime d'une grave blessure. Auteur d'une saison décevante (3 buts), le natif de Kinshasa pensait pouvoir se faire une place parmi les 23 en raison de son profil unique. Roberto Martinez en a décidé autrement...

Leroy Sané et Mario Götze

Leroy Sané et Mario Götze

© Photonews

Peu coutumier du fait, Joachil Löw a pourtant étonné plus d'un amateur de football en dévoilant la liste des 23 joueurs allemands sélectionnés pour la Coupe du monde. Le coach fédéral a en effet écarté le jeune Leroy Sané, l'une des étoiles montantes du football international. Virevoltant sur son aile gauche, le joueur de Manchester City avait pourtant réalisé une saison de toute beauté, inscrivant 10 buts et distillant 19 passes décisives. Mais les performances en sélection du champion d'Angleterre, trop irrégulières, n'ont pas convaincu le T1 allemand.

Il était entré dans l'histoire en 2014 en inscrivant l'unique but lors du sacre allemand au Brésil mais Mario Götze ne verra pas la Russie. Atteint d'un trouble métabolique rare, le milieu offensif du Borussia Dortmund est très sensible aux blessures et a vu son temps de jeu réduire drastiquement. Touché au dos depuis de longues semaines, Emre Can (Liverpool) ne s'envolera pas avec ses coéquipiers pour le pays des Soviets.

Karim Benzema, Alexandre Lacazette et Anthony Martial

Karim Benzema, Alexandre Lacazette et Anthony Martial

© Photonews

Le coach français a été confronté à un véritable casse-tête et a dû effectuer des choix forts avant de s'envoler pour la Russie. La liste des absents côté tricolore est en effet impressionnante. Avant-centre du Real Madrid et premier buteur lors de la finale de C1 le mois passé, Karim Benzema n'a quant à lui plus goûté aux joies de la sélection depuis 2015... et son implication dans une affaire d'extorsion visant son ex-coéquipier en sélection, Mathieu Valbuena !

Mais KB9 n'est pas le seul attaquant français à manquer à l'appel. Malgré ses 14 buts en Premier League cette saison avec Arsenal, Alexandre Lacazette n'a pas convaincu Didier Deschamps de le conserver. Acheté 50 millions (+30 de bonus) par ManU en 2015, Anthony Martial reste également sur le carreau. Opéré des ligaments de la cheville gauche fin février, l'ailier du Bayern Munich Kingsley Coman paie sa longue absence et la concurrence féroce qui règne au sein de l'attaque des Bleus.

La défense ne fait pas exception, Lucas Digne (Barcelone) et Aymeric Laporte (Manchester City) regarderont le Mondial depuis leur lieu de vacances. Quant au jeune médian du PSG Adrien Rabiot, il a tout bonnement signifié à son entraîneur national qu'il n'acceptait pas sa convocation en tant que réserviste...

Alvaro Morata et Cesc Fabregas

Alvaro Morata et Cesc Fabregas

© Photonews

Disposant d'un vivier sans fin, Julen Lopetegui a dû se résoudre à laisser quelques grands noms sur le carreau. Tous deux joueurs de Chelsea, Alvaro Morata et Cesc Fabregas sont victimes de l'excès de qualité au sein de l'effectif espagnol. L'ex-attaquant du Real Et de la Juventus et le médian catalan paient également la décevante saison de leur club, Chelsea. Egalement absent de la liste ibérique, le latéral gauche Marcos Alonso évolue quant à lui à... Chelsea !

Champion du monde et double champion d'Europe avec la Roja, le légendaire gardien de but Iker Casillas ne sera pas du voyage en Russie. Même s'il a décroché cette saison le titre de champion avec le FC Porto, San Iker n'a plus été appelé en sélection depuis l'Euro 2016. Latéral droit du Barça, Sergi Roberto est devancé à ce poste par Dani Carvajal (Real Madrid).

D'autres noms ronflants n'ont pas échappé à ce coup de balai ibérique : Juan Mata (Manchester United), Javi Martinez (Bayern Munich), Jose Callejon (Naples) et Marc Bartra (Betis Séville) se consoleront en dégustant une boisson rafraîchissante le long d'une plage tropicale...

Mauro Icardi

Mauro Icardi

© Photonews

Agé de 25 ans, l'attaquant international argentin Mauro Icardi a inscrit la bagatelle de 29 buts cette saison pour le compte de l'Inter Milan. Mis le meilleur buteur du championnat d'Italie est victime de l'effrayante concurrence qui anime la ligne d'attaque de l'Albiceleste. Jorge Sampaoli a en effet opté pour Lionel Messi (Barcelone), Sergio Agüero (Manchester City), Gonzalo Higuain et Paulo Dybala (tous deux Juventus). Excusez du peu...

Autre absent de marque : souvent arrêté par des soucis musculaires, le médian offensif du PSG Javier Pastore est lui victime de son temps de jeu réduit.

David Luiz

David Luiz

© Photonews

Il était en 2014 l'un des visages de l'équipe brésilienne lors de la Coupe du monde mais l'aventure s'était terminée avec fracas pour la Selecao, humiliée 7 buts à 1 en demi-finale de son Mondial par le futur champion du monde allemand. Alors qu'il sortait d'une belle saison qui avait vu Chelsea décrocher le titre, le défenseur brésilien a vécu une saison pourrie à tous les niveaux : il a d'abord séjourné de longs mois à l'infirmerie avant de cirer le banc de touche lors de la seconde moitié de saison, pris en grippe par Antonio Conte.

Privé de Dani Alves durant toute la compétition, le sélectionneur fédéral Tite n'a pas cru bon de rappeler Rafinha (Bayern Munich) et fera confiance à Danilo (Manchester City). Le latéral gauche de la Juventus Alex Sandro n'a lui non plus pas recueilli les faveurs du T1 brésilien. Tout comme le milieu de terrain Fabinho (ex-Monaco), qui a rejoint Liverpool cet été pour la modique somme de 50 millions d'euros.

Joe Hart

Joe Hart

© Photonews

Il avait gardé les filets anglais lors des trois dernières grandes compétitions mais Joe Hart assistera à la Coupe du monde depuis son canapé. Victime de l'arrivée de Guardiola à Manchester City en 2017, le portier a été obligé de change d'air pour exercer sa profession. Après un prêt concluant du côté de Torino, il a rejoint West Ham l'été passé mais il a progressivement perdu sa place de titulaire. Il laisse la place de numéro unn à Jordan Pickford (Everton).

Revenu d'entre les morts après plusieurs saisons pourries par les blessures, Jack Wilshere pensait pouvoir intégrer le groupe anglais après une saison aboutie du côté d'Arsenal. Mais Gareth Southgate en a décidé autrement. au grand dam du médian londonien qui a exprimé sa frustration sur Twitter... Le défenseur Chris Smalling (Manchester United) et l'attaquant Daniel Sturridge (Liverpool), qui n'a que très peu joué lors de son prêt à West Bromwich Albion en raison d'une blessure, restent également à la maison.

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic

© Photonews

Il avait annoncé sa retraite internationale à l'issue de l'Euro 2016 en France. Zlatan Ibrahimovic a disputé la dernière de ses 116 sélections lors de la 3ème rencontre de la phase de groupe face à... la Belgique, inscrivant un but refusé pour un hors-jeu discutable. Lorsque la Suède a validé sa qualification pour le Mondial aux dépens de l'Italie, le joueur du LA Galaxy a fait un appel du pied à son sélectionneur par voie de presse.

Mais le sélectionneur suédois n'a pas mordu à l'hameçon. "Si vous dites que vous ne voulez plus jouer pour l'équipe nationale, vous ne pouvez pas revenir sur vos propos comme ça. Je respecte son choix, mais je respecte également ceux qui ont d'emblée dit "oui" à l'équipe nationale suédoise. Ibrahimovic ne fait pas partie de mes plans pour la Coupe du monde en Russie", a-t-il expliqué à TYC Sports. Le débat est clos...

Nani et Renato Sanches

Nani et Renato Sanches

© Photonews

Il y a deux ans, Nani faisait partie intégrante de l'équipe du Portugal qui a décroché le premier titre de son histoire lors de l'Euro 2016 en France. Auteur de 3 buts et deux assists lors de cette compétition, l'ailier de la Lazio n'a plus enfilé la vareuse lusitanienne depuis la Coupe des confédérations.

Révélation de l'Euro 2016, Renato Sanches avait été élu "meilleur jeune" du tournoi en France et rejoint dans la foulée le Bayern Munich. Mais le jeune médian a depuis déchanté, ne parvenant pas à s'imposer ni en Bavière ni à Swansea lors de son prêt.

Egalement absents côté portugais : l'attaquant Eder (Lokomotiv Moskou) - auteur du but victorieux en finale de l'Euro face à la France -, les milieux de terrain André Gomes (Barcelone), Danilo Pereira (Porto) et le défenseur Fabio Coentrao (Sporting Lisbonne).

#REDTOGETHER est le mot d'ordre ! Pas de télévision dans les parages ? Regardez les Diables Rouges lors du Mondial 2018 en Russie avec l'app Proximus TV ! Le data est gratuit ! Cliquez ici pour plus d’info !

Top