Ils ont porté le maillot des Diables Rouges à une seule reprise !

Tout footballeur qui se respecte considère que défendre les couleurs de son pays constitue l'honneur suprême. Alors que Jan Vertonghen est en passe d'atteindre le cap des cent sélections en équipe nationale, d'autres, en revanche, ont connu une gloire nettement plus éphémère, puisqu'ils n'ont porté le maillot des Diables Rouges qu'à une seule reprise. Petit florilège.
Ils ont porté le maillot des Diables Rouges à une seule reprise !

© Belga

Dany Verlinden

Dany Verlinden

© Belga

La carrière au plus haut niveau de ce gardien d'exception peut se résumer comme suit : huit saisons dans le noyau A du Lierse et seize dans celui du Club de Bruges. Bien qu'il fut désigné « gardien de l'année » en 1993 et en 2003, Dany Verlinden dut notamment faire face à la concurrence de Michel Preud'homme et se contenter d'une seule sélection en équipe nationale. C'était le 25 mars 1998 contre la Norvège.

Denis Odoi

Denis Odoi

© Belga

L'ex-défenseur du Sporting d'Anderlecht et de Lokeren compte parmi ses meilleurs amis le « Napolitain » Dries Mertens, aux côtés de qui il fit ses premiers pas en équipe nationale. Des premiers pas qui furent aussi ses derniers puisqu'Odoi disputa en tout et pour tout une seule rencontre amicale sous la vareuse des Diables. La confrontation eut lieu au stade Roi Baudouin le 25 mai 2012 contre le Monténégro.

Steve Colpaert

Steve Colpaert

© Belga

Joueur polyvalent, aussi sobre qu'efficace, Steve Colpaert fut, de 2008 à 2015, l'une des valeurs sûres de Zulte Waregem. International Espoirs, il compte également une titularisation en équipe nationale lors d'un match amical face à la Croatie, le 3 mars 2010, sous la houlette de l'entraîneur néerlandais Dick Advocaat.

Birger Maertens

Birger Maertens

© Belga

Formé au FC Bruges, Birger Maertens fut l'un des principaux piliers de son club de cœur entre 2001 et 2008. Le 12 octobre 2005, le coach fédéral de l'époque, Aimé Antheunis, lui permit de disputer une mi-temps de la rencontre Lituanie-Belgique, qualificative pour le Mondial 2006.

Derrick Tshimanga

Derrick Tshimanga

© Belga

Titulaire incontesté au poste d'arrière gauche au KSC Lokeren de 2008 à 2011, le natif de Kinshasa fut transféré en janvier 2012 au KRC Genk pour la somme de 2,5 millions d'euros. Arrivé en septembre 2016 à Willem II, son exil néerlandais fut de courte durée puisqu'il ne resta à Tilburg qu'une seule saison. Libre de tout transfert, il débarqua, en juillet 2017, à Oud-Heverlee Louvain, un club évoluant en division 1B (« Proximus League »). Sur le plan international, il compte à son actif une sélection avec les Diables Rouges lors d'un match amical contre la Slovénie (10 août 2011).

Eddy Snelders

Eddy Snelders

© Belga

Après avoir disputé la bagatelle de 594 rencontres en D1, l'ex-défenseur, entre autres, du Standard, du Lierse et du Germinal Ekeren officie désormais comme consultant sur « Sporza Radio ». Sa carrière internationale fut nettement moins prolifique puisqu'il ne porta le maillot noir-jaune-rouge qu'à une seule reprise. C'était en 1981 lors d'une rencontre opposant les Pays-Bas à la Belgique et remportée par les « Oranje » sur le score sans appel de 3-0.

Stijn De Smet

Stijn De Smet

© Belga

Les internationaux issus des rangs du Cercle de Bruges sont une denrée plutôt rare. Stijn De Smet est l'exception qui confirme la règle. Il disputa son unique match sous le maillot des Diables le 26 mars 2008. Il s'agissait d'une rencontre amicale qui vit le Maroc l'emporter sur la Belgique par 4 buts à 1.

Killian Overmeire

Killian Overmeire

© Belga

De nos jours, il est rare de voir un joueur vouer une telle fidélité à son club. Killian Overmeire commença à jouer au KSC Lokeren en 1994, à l'âge de neuf ans. Il gravit tous les échelons dans les équipes de jeunes avant de débuter en équipe première en 2003. Âgé aujourd'hui de 32 ans, il évolue toujours comme milieu de terrain et capitaine de son club d'origine. Overmeire connut son heure de gloire le 19 novembre 2008 lorsqu'il fut appelé à revêtir le maillot des Diables Rouges pour affronter le Luxembourg.

Tom Caluwé

Tom Caluwé

© Belga

L'actuel entraîneur-adjoint du KV Mechelen a connu une carrière que l'on peut qualifier d'exotique, avec des passages par Al-Wakrah (Qatar) et AEK Larnaca (Chypre). L'ex-milieu de terrain détient néanmoins le record du but le plus rapide inscrit en équipe nationale. Le 11 mai 2006, lors de son unique sélection sous le maillot des Diables, il ouvrit le score après à peine trois minutes de jeu, dans une rencontre amicale face à l'Arabie saoudite.

Dennis Praet

Dennis Praet

© Belga

L'ancien médian offensif du Sporting d'Anderlecht fait actuellement des étincelles à la Sampdoria, au point d'être courtisé par la Juve en vue d'un transfert dès la saison prochaine. Au vu de ses performances, Praet mériterait incontestablement d'intégrer le noyau de l'équipe nationale. Pour l'instant, Robert Martinez, le coach fédéral, se tâte. L'ex-Anderlechtois doit donc se contenter d'une seule sélection sous l'ère Wilmots. C'était le 12 novembre 2014 lors d'un Belgique-Islande remporté par les Diables 3 buts à 1.

Laurent Depoitre

Laurent Depoitre

© Belga

Après avoir connu des moments difficiles à Porto, le solide attaquant d'Huddersfield semble ressuscité. Jusqu'à présent, le Tournaisien n'a disputé qu'un seul match sous la vareuse des Diables. C'était le 10 octobre 2015 à Andorre et il s'était distingué en inscrivant un but.



#REDTOGETHER est le mot d'ordre ! Pas de télévision dans les parages ? Regardez les Diables Rouges lors du Mondial 2018 en Russie avec l'app Proximus TV ! Le data est gratuit ! Cliquez ici pour plus d’info !

Top