Tim Cahill, vétéran vénéré en Australie, peut entrer dans l'histoire du Mondial

© BELGA