Quelques infos en préambule de la nouvelle saison de NBA

Si l'EuroMillions Basketball League est déjà bien lancée, la saison de NBA reprend elle le 22 octobre. Voici quelques infos à savoir avant d'entrer dans le vif du sujet.
Quelques infos en préambule de la nouvelle saison de NBA

© photonews

73 printemps

73 printemps

© photonews

Cette année, la « National Basketball Association » (en abrégé NBA) fête ses 73 printemps. Le championnat de basketball le plus prestigieux au monde a vu le jour le 6 juin 1946 sous le nom de « Basketball Association of America » (BAA), avant d'être rebaptisé NBA en 1949, après sa fusion avec la « National Basketball League » (NBL).

Premier titre remporté par une équipe canadienne

Premier titre remporté par une équipe canadienne

Au cours de ses 73 premières années d'existence, la NBA a accueilli deux équipes canadiennes. Le 3 novembre 1995, deux formations issues du grand nord faisaient leurs débuts en NBA : les Raptors de Toronto et les Grizzlies de Vancouver. Six ans plus tard, il ne restait plus en NBA qu'une seule équipe canadienne (les Raptors), les Grizzlies ayant émigré vers Memphis. En juin dernier, Toronto écrivait l'une des plus belles pages du sport canadien. En venant à bout des Golden State Warriors, grandissimes favoris de la compétition, la franchise canadienne devenait la première équipe non-américaine à remporter le championnat de la NBA.

Zion Williamson, la nouvelle pépite du basket américain

Zion Williamson, la nouvelle pépite du basket américain

© photonews

Il vient à peine d'avoir 19 ans mais son nom est déjà sur toutes les lèvres. Il y a de nombreuses raisons à cela. Lors de son unique saison au sein des « Blue Devils » de la Duke University, il remporte le titre de « rookie » et de joueur de l'année de l'Atlantic Coast Conference. Pas étonnant qu'il ait été choisi en numéro 1 par les New Orleans Pelicans lors de la « draft » NBA 2019. Il est en outre le nouvel ambassadeur de la chaussure Air Jordan, 34e du nom. Un contrat qui devrait lui rapporter la bagatelle de 75 millions de dollars en 7 ans !

6 saisons sans play-offs pour les LA Lakers

6 saisons sans play-offs pour les LA Lakers

© photonews

Avec 16 trophées, les Lakers de Los Angeles sont la deuxième franchise la plus titrée de la NBA. Seule l'équipe des Boston Celtics et ses 17 bagues a fait mieux à ce jour. Entre 2000 et 2010, les Lakers ont remporté le précieux sésame à 5 reprises. Cependant, ils ont connu un net passage à vide suite au départ de leurs stars Shaquille O'Neal et Kobe Bryant, ainsi que de Phil Jackson, le coach le plus titré de l'histoire du basket. Conséquence : en dépit de l'immense talent de LeBron James, les Lakers se sont vu refuser les 6 derniers play-offs.

Giannis Antetokounmpo sur les traces de Dirk Nowitzki

Giannis Antetokounmpo sur les traces de Dirk Nowitzki

© photonews

La NBA est une espèce de melting pot regroupant la crème des basketteurs américains, ainsi que les meilleurs joueurs issus des championnats européens. La logique veut que le titre de « Most Valuable Player » (MVP) revienne à un Américain. Un tabou brisé lors de la saison 2006-2007 par Dirk Nowitzki, l'ailier fort des Dallas Mavericks. Ironie de l'histoire, c'est précisément l'année où l'Allemand met un terme à sa carrière que le Grec Giannis Antetokounmpo, l'ailier des Milwaukee Bucks, décroche le titre de meilleur joueur de la saison régulière en NBA. « The Greek Freak » devient ainsi le troisième joueur non-américain à obtenir le « trophée Maurice Podoloff », après le Canadien Steve Nash et l'Allemand Dirk Nowitzki.

Stephen Curry en tête des gains

Stephen Curry en tête des gains

© photonews

Quelque 36 millions d'euros : tel est le pactole que touchera cette année la star des Golden State Warriors. Élu MVP à deux reprises, Curry s'est vu offrir, en 2017, un contrat absolument mirifique d'une valeur de 176 millions d'euros sur cinq ans. Comme beaucoup d'autres joueurs, il a droit à un salaire progressif, qui augmente d'une saison à l'autre. Il est passé en tête des joueurs les mieux payés de la NBA, juste devant Russell Westbrook et Chris Paul.

1 230 confrontations

1 230 confrontations

© photonews

Les footballeurs dénoncent fréquemment un calendrier trop chargé. Que dire alors des basketteurs participant au championnat de NBA ? Au cours de la compétition régulière, chaque équipe dispute 41 rencontres à domicile et 41 matchs en déplacement. En une saison, les fans de basket américains ont droit, au total, au nombre astronomique de 1 230 matchs, auxquels il convient d'ajouter 28 rencontres pour les équipes disputant la finale des play-offs.

2,31 mètres

2,31 mètres

© photonews

En dépit de ses 2,01 mètres, Zion Williamson fera figure de petit gabarit lorsqu'il affrontera les Bolton Celtics. Les « Vert & Blanc » comptent en effet en leurs rangs un certain Tacko Fall, un géant Sénégalais mesurant la bagatelle de 2,31 mètres. Non drafté, Fall a été repêché par les Boston Celtics pour disputer la « Summer League » et participer au « training camp ». Le Sénégalais forme avec le Roumain Gheorghe Muresan et l'Américain d'origine soudanaise Manute Bol un trio culminant à 2,31 mètres. Il s'agit des trois plus grands joueurs à avoir évolué en NBA.

Philadelphie : toucher le fond pour mieux remonter

Philadelphie : toucher le fond pour mieux remonter

© photonews

En mai 2013, lorsque Sam Hinkie arrive à Philadelphie pour devenir le nouveau manager général des 76ers, la franchise est au plus bas. Selon lui, le meilleur moyen de reconstruire une équipe compétitive passe par la draft. Chantre de la formule « Trust The Process », il met en place une stratégie baptisée « tanking », consistant à perdre expressément des matches afin d'obtenir les meilleurs choix de draft à la fin de la saison. Contraint à la démission pour ses choix clivants, Hinkie est aujourd'hui perçu comme le génie qui a mis au point l'armada du futur. Son « tanking » de masse a notamment permis à la franchise de récupérer l'Australien Ben Simmons, « NBA Rookie of the Year » en 2018. Aujourd'hui, les 76ers font partie des favoris pour le titre.

Et maintenant, le programme.

Et maintenant, le programme.

© photonews

La saison régulière en NBA s'étend du 22 octobre 2019 au 15 avril 2020. Dès le 18 avril, place aux play-offs et à la phase finale. Le successeur des Toronto Raptors sera connu en juin. Les meilleures confrontations en NBA sont à suivre en direct sur Eleven Sports.

Top
t