Euromillions Basketball League : nouvelle saison, nouvelle formule

Amateurs de basketball, réveillez-vous ! La trêve estivale touche à sa fin et la compétition reprend ses droits. La saison 2019-2020 inaugure une nouvelle formule. Explications.
Euromillions Basketball League : nouvelle saison, nouvelle formule

© Belga

Un premier tour en deux poules de cinq équipes, suivi d'un second regroupant les dix équipes.

Un premier tour en deux poules de cinq équipes, suivi d'un second regroupant les dix équipes.

© BELGA

Fin des quadruples confrontations. Plus que 26 rencontres avant les play-offs, au lieu de 36 auparavant. La saison régulière se déroulera en deux tours. Le premier aura lieu du 13 septembre au 23 novembre 2019 en deux poules, dans lesquelles les équipes seront réparties en fonction du classement final de la saison dernière.

La poule A accueillera les clubs classés 1, 3, 5, 7 et 9, tandis que le groupe B verra s'affronter les clubs classés 2, 4, 6, 8 et 10.

À l'issue de cette première phase disputée suivant le format aller-retour (8 rencontres), les dix équipes ne formeront plus qu'un seul groupe, tout en conservant les points acquis au classement.

Dans ce second tour, qui s'étendra du 7 décembre 2019 au 8 mai 2020, les équipes s'affronteront une fois à domicile et une fois en déplacement (soit 18 rencontres), les 8 meilleures étant qualifiées pour disputer les play-offs.

Avant play-offs, chaque équipe aura donc disputé 26 rencontres (au lieu de 36 dans le format précédent).

Un nouveau format pour les play-offs

Un nouveau format pour les play-offs

© BELGA

Le nombre d'équipes qualifiées pour le tour final, à savoir huit, demeure inchangé.

En revanche, les play-offs se dérouleront désormais selon le format suivant :

  • Quarts de finale : best of three (1 vs 8, 2 vs 7, 3 vs 6 et 4 vs 5)
  • Demi-finales : best of three (le gagnant 1 vs 8 est opposé au gagnant 4 vs 5; le gagnant 2 vs 7 est opposé au gagnant 3 vs 6)
  • Finale : best of five

Se dirige-t-on vers une BeNeLeague ?

Se dirige-t-on vers une BeNeLeague ?

© Belga

Le projet de BeNeLeague (Be pour Belgique ou België, Ne pour Nederland) prend forme petit à petit. Confrontée à une compétition à dix qui a démontré ses limites, la Ligue belge a besoin d'un nouvel élan. D'où l'idée d'ouverture à la compétition néerlandaise, à laquelle les deux camps semblent favorables. Que ce soit en matière de marketing, de droits télé, de fréquentation ou d'attrait, une BeNeLeague aurait immanquablement un impact positif sur notre championnat.

Les forces en présence

Les forces en présence

© Belga

Une fois de plus, Filou Ostende sera l'équipe à battre. Malgré l'acharnement des Antwerp Giants à le faire tomber de son piédestal, le club côtier est parvenu à conserver sa couronne pour la huitième année consécutive. En recrutant le « power forward » canadien Mikyle McIntosh, Ostende a probablement trouvé la parade au départ de Vincent Kesteloot.

Telenet Giants Antwerp : vainqueurs de la Coupe de Belgique, les Anversois terminèrent la compétition régulière à la première place, avant d'être coiffés sur le fil par Ostende en play-offs. La saison qui s'annonce sera l'occasion de confirmer leurs prétentions dans la lutte pour le titre. Pour arriver à leurs fins, les pensionnaires de la Lotto Arena pourront compter sur des renforts de choix : Vincent Kesteloot (en provenance d'Ostende), Owen Klassen (arrivé de Ludwigsburgen) et Tramaine Isabell qui, ces dernières semaines, évoluait en NBA Summer League sous les couleurs des LA Clippers.

Spirou Basket : très longtemps, les « Spirous » ont été les principaux rivaux d'Ostende, avant de céder la main aux Giants. Un manque de résultats probants dont a fait les frais le coach Brian Lynch en novembre 2018. Incapable d'imposer sa vision du jeu, le technicien croate Niksa Bavcevic a suivi le même chemin que son prédécesseur dès le mois d'avril 2019. Cette saison, les Carolos espèrent pouvoir à nouveau se mêler à la course au titre.

Crelan Okapi Aalstar : cette saison, le club alostois compte bien rivaliser avec les meilleurs. Le départ du jeune Simon Buysse vers Ostende a été largement compensé par la venue de Riley LaChance, Vladimir Mihailovic, Clayton Vette et Dorian Marchant.

Hubo Limburg United : la saison dernière, les résultats décevants du club limbourgeois ont coûté sa place à l'entraîneur Gregory Gibson, remplacé en mars dernier par Brian Lynch. Remercié par Charleroi en novembre 2018, ce dernier avait déjà coaché Limburg United entre 2014 et 2017. Sous la houlette de l'Américain, les Limbourgeois espèrent réaliser une saison à la hauteur de leurs ambitions.

© Belga

Phoenix Brussels Basket : bien qu'il ne dispose pas d'un budget faramineux et qu'il évolue dans une salle relativement restreinte, le club bruxellois fait bel et bien partie de l'élite. Sous la houlette de Serge Crevecœur, les Bruxellois ont disputé la finale des play-offs 2016-2017. La saison dernière, ils ont réalisé une série de douze victoires d'affilée et gagné une nouvelle fois leur ticket pour disputer la Coupe d'Europe.

Kangoeroes Basket Mechelen : l'an dernier, l'équipe originaire de Willebroek a migré vers Malines. Sur le plan sportif, ce déménagement ne s'est pas révélé très productif, les Malinois devant se contenter d'une huitième place avant play-offs.

Stella Artois Leuven Bears : avant-dernier du classement 2018-2019, le club louvaniste a connu une année des plus ternes. Seul véritable fait saillant de la saison écoulée : une défaite par forfait ! En cause : un tableau d'affichage défectueux.

Belfius Mons-Hainaut : cinquièmes à l'issue de la saison régulière, les « Renards » viennent d'hériter d'un nouveau coach, en la personne du Bosnien Vedran Bosnic (43 ans), arrivé en droite ligne de Genève. Également entraîneur de l'équipe nationale de Bosnie-Herzégovine, Bosnic aura la lourde tâche d'améliorer le classement de la saison dernière.

Liège Basket : en proie à d'énormes difficultés financières, les Liégeois ont obtenu cette saison une licence B, ce qui signifie qu'ils n'ont pas le droit de participer à une compétition européenne. Peu importe, la question n'étant pas à l'ordre du jour. Bons derniers la saison passée, les Liégeois ont pour seul objectif de faire mieux en 2019-2020.

Les rencontres à suivre sur Proximus Pickx

Les rencontres à suivre sur Proximus Pickx

© Belga

Cette saison, Proximus Sports sera une nouvelle fois votre chaîne de référence pour suivre le championnat de Belgique de basket. Chaque semaine, vous pourrez ainsi assister au meilleur de l'Euromillions Basketball League !

Voici les rencontres diffusées en direct ces prochaines semaines :

Vendredi 13/09/2019 - 20.30 Filou Oostende - Hubo Limburg United
Vendredi 20/09/2019 - 20.30 Hubo Limburg United - Phoenix Brussels
Vendredi 27/09/2019 - 20.30 Spirou Basket - Belfius Mons-Hainaut
Vendredi 4/10/2019 - 20.30 Belfius Mons-Hainaut - Spirou Basket
Mercredi 9/10/2019 - 20.30 Spirou Basket - Telenet Giants
Vendredi 25/10/2019 - 20.30 Hubo Limburg United - Filou Oostende
Vendredi 1/11/2019 - 20.30 Voo Liège Basket - Kangoeroes Basket Mechelen
Vendredi 8/11/201 - 20.30 Telenet Giants Antwerp - Crelan Okapi Aalstar
Vendredi 15/11/2019- 20.30 Stella Artois Leuven Bears - Telenet Giants Antwerp
Vendredi 22/11/2019 - 20.30 Phoenix Brussels - Filou Oostende

Top
t