Kim Mestdagh: "je n'osais pas rêver de WNBA, ni des JO, mais maintenant c'est si proche"

© BELGA