Hind Ben Abdelkader retourne dans son club d'Hatay en Turquie

© BELGA