La Belgique a hérité de l'Italie en barrage pour le groupe mondial de la Fed Cup de tennis, les 21 et 22 avril, en déplacement. La capitaine belge, Dominique Monami s'est montrée satisfaite du tirage effectué mardi à Londres. "C'était le tirage espéré", a confié l'ancienne joueuse liégeoise.

"Nous jouons encore en déplacement, c'est vrai, mais ce n'est pas grave. Je préfère jouer l'Italie en déplacement que l'Australie ou même recevoir la Slovaquie ou la Roumanie qui ont des joueuses du top 30. C'était le tirage espéré", a confié Dominique Monami à l'Agence BELGA. L'Italie a certes battu la Belgique lors des 7 confrontations entre les deux pays en Fed Cup, mais les Belges partiront cette fois favorites des débats.

"Pour une fois, on peut le dire. Camila Giorgi (WTA 61) ne joue pas pour son pays et Francesca Schiavone (WTA 93, 37 ans, ndlr) a mis un terme à sa carrière en Fed Cup je pense", a ajouté Dominique Monami. "Sara Errani (WTA 141) est peut-être sortie du top 100, mais c'est une joueuse de terre battue et elle va monter en puissance. Oui, la rencontre se jouera sur terre battue, mais nous avons de notre côté de très bonnes joueuses sur cette surface. Je suppose que l'Italie va jouer à peu près avec la même équipe que ce week-end. De notre côté, il y a encore quelques semaines de tournois, nous verrons comment cela se déroule pour évaluer l'état de forme en ce début d'année avant de déterminer une sélection".

La Belgique s'était inclinée ce week-end face à la France (3-2) au premier tour du groupe mondial avec Elise Mertens (WTA 20), Kirsten Flipkens (WT 70), Alison Van Uytvanck (WTA 79) et Ysaline Bonaventure (WTA 153). Yanina Wickmayer (WTA 117) souhaitait retrouver d'abord son meilleur niveau et avait renoncé à jouer cette rencontre.