L'information provient d'une offre de stage diffusée par la DGSE. Le stagiaire en question devra dénicher des potentielles failles informatiques dans les jeux multijoueurs en ligne afin d'avoir accès aux espaces de communication entre les joueurs. L'offre de stage précise que ces canaux de discussion sont régulièrement "détournés de leur utilisation première" et sont "utilisés de manière furtive afin d'échanger de l'information spécifique".

Si la menace est évidemment bien réelle, on ne peut que s'inquiéter de ce genre de surveillance vis-à-vis des libertés individuelles des utilisateurs innocents. Cette annonce nous rappelle aussi la série norvégienne "Occupied" dans laquelle un premier ministre en exil est forcé de communiquer avec ses sympathisants via les chats du jeu DayZ.