MISE-À-JOUR : attention, depuis la rédaction de cet article à la fin du mois de mars 2019, la méta de League of Legends a bien changé. Pour tout savoir sur les dernières informations concernant le MOBA de Riot, on vous conseille de jeter un petit coup d’œil à nos différents liens en fin de cet article !  La scène e-sports a elle aussi bien changé, c'est pourquoi on vous recommande d'aller suivre les aventures de la Gentsquad sur Facebook, la team officielle du Gentside Esports Club ! 

Un ensemble de buffs indirects

Kalista profite énormément des récents buff et nerfs mis en place par Riot. Premièrement, le sustain boosté de la lame du roi déchu lui permet de mieux tenir en fight. Deuxièmement, le nerf de la fatigue (qui ne réduit plus la vitesse d'attaque) lui fait extrêmement de bien ! Elle n'a plus rien à craindre quant à une perte de mobilité désormais. Tout cela ajouté à son mini up qu'elle avait reçu il y a de cela quelques patchs, Kalista atteint désormais les 51% de winrate. Pour un champion aussi dur à jouer qu'elle, c'est un excellent taux de victoire !

Pour plus d'informations sur League of Legends, n'hésitez pas à retrouver nos articles sur la victoire d'Invictus Gaming devant Fnatic aux championnats mondiaux de 2018, la refonte de Dark Harvest, les sanctions accordées à certains joueurs professionnels, ainsi que les champions ayant reçus le plus de nerfs en 2017-2018, le temps moyen pour obtenir un champion à 6300 IP, et tout ce qu'il faut savoir sur le Neeko, le champion caméléon.