L'année 2018 est celle de la découverte pour notre équipe League of Legends. Premiers pas sur la scène compétitive française au sein du Lol Open Tour et première surprise en février, lorsque l'on accroche une grande finale légendaire face à Team LDLC. Ce qui pour certains pouvait s'avérer comme une énorme surprise qui n'avait que peu de chance de se reproduire, n'a en fait été qu'un début ; victorieux à la Dreamhack Tours, finaliste lors de l'Occitanie Esports et 3ème à la Gamers Assembly.

Après des résultats aussi probants, les objectifs ont été réhaussés, et l'équipe affichait l'ambition de devenir la meilleure formation française, en se qualifiant pour le grand tournoi européen de l'année : les European Masters. Cette compétition regroupe, à l'instar de la Ligue des Champions, les meilleures équipes des championnats européens. En France, il s'agit d'être dans les deux premières places du Lol Open Tour pour se qualifier. Une mission plus que périlleuse au vu du niveau national. Mais impossible n'est pas Gentsquad et au terme d'un ESWC Metz étouffant la semaine le week-end, nous avons arraché notre ticket en battant notre concurrent direct, la Team LDLC.

Avec cette seconde place française, nous étions qualifiés pour une phase de Play In des European Masters où toutes les deuxième meilleures formations de chaque pays s'affrontaient cette semaine, pour une place qualificative pour la phase de groupe. Une semaine de matchs officiels plus tard, et après un niveau de jeu qui étonne déjà l'Europe, notre équipe League of Legends se qualifie parmi les 16 meilleures équipes d'Europe et tentera pourquoi pas d'amener la France, là où elle n'a jamais été !

La phase de groupe commence ce lundi. Nous affronterons les Britanniques de la Misfits Academy, l'équipe du Benelux Echo Zulu, et les Serbes d'ASUS ROG Elite.